Warner Bros. Actualités

#DCSuperBattle : Hugo Strange vs. Raven

Publié

#DCSuperBattle : Hugo Strange vs. Raven

La psyché de DC Comics se décline de bien des manières, comme l’ont démontré les super-héros et super-méchants depuis de nombreuses années. Si les scènes d’action qui peuplent les comics sont spectaculaires, les duels de l’esprit sont, eux aussi, redoutables. Un petit jeu auquel pourraient jouer le sombre Hugo Strange et la valeureuse Raven dans une battle fictive…

Hugo Strange : la psychiatrie au service du mal

Alias : Se faisant appeler Dr. Victor Absonus , Hugo Strange est allé jusqu’à adopter brièvement l’alias de Batman , dans l’espoir d’usurper l’identité secrète de Bruce Wayne.

Origines et avatars : Les puristes le savent, Hugo Strange est un pionnier de la cruauté. Apparu dans les vignettes de BD avant certains des plus grands méchants DC, il est né sous le trait de Bob Kane et Bill Finger dès 1940, dans le Detective Comics #36 . En l’imaginant, les pères de l’Homme chauve-souris entendaient prouver que le mal ne s’exprime pas toujours par les muscles, puisqu’un mental sournois et aiguisé peut faire autant de dégâts que des superpouvoirs d’ordre physique. Un angle qui guide toute la mythologie DC Comics et dont Hugo Strange constitue la genèse. Psychiatre exerçant à Gotham , il fait parler de lui pour la première fois en déclarant publiquement vouloir démasquer le justicier encapé. Cette annonce fracassante lui vaut d’entrer dans la lumière, mais Hugo Strange ne s’arrête pas là et, comptant mettre sa menace à exécution, il crée sa propre milice, afin de déployer des hommes de main sur le terrain. Rapidement, sa quête de Batman devient une obsession .

DcComics184

Bien que sa profession consiste à étudier les rouages de l’esprit humain pour résoudre ses dysfonctionnements, il est clair que le psychiatre est lui-même atteint de névroses , comme en témoigne sa lutte acharnée contre le protecteur de Gotham. Une monomanie maladive , proche de la psychose, qui se solde par un brillant canular de Wayne . En effet, lorsqu’il s’aperçoit que Strange a découvert sa véritable identité, le milliardaire piège son antagoniste grâce à un tiers se faisant passer pour lui. Le subterfuge fonctionne si bien que la réputation du psychiatre s’en trouve bafouée et que ce dernier n’a d’autre choix que d’abandonner son activité. Dès lors, commence son inexorable chute. Sombrant dans la folie , il est interné à Arkham . Néanmoins, à sa sortie de l’asile, l’ancien psy conserve Wayne en ligne de mire, avec la ferme intention de le faire plonger pour de bon. On le retrouve dans nombre de bandes dessinées, animés et jeux vidéo, mais aussi en chair et en os dans la saison 2 de Gotham, sous les traits de B.D. Wong .

Mode opératoire : Affilié à la Société Secrète des Super-Vilains après l'échec de ses tentatives solo, Hugo Strange est un être que sa redoutable intelligence a tendance à isoler du reste de ses pairs. Se sentant incompris la plupart du temps, il sait l’importance de préserver son intime conviction, à savoir que Bruce Wayne et Batman ne font qu’un . Étant donné que la médiatisation de cette information lui a déjà coûté sa carrière, Strange se fait plus discret après son passage par la case asile. Bien sûr, son QI surdéveloppé reste sa principale arme, mais l’ex-psychiatre peut aussi compter sur son instinct pour le guider. Génie du mal , il n’a aucun scrupule à semer la discorde autour de lui et possède, par ailleurs, d’excellentes connaissances en chimie et en biologie. Scientifique fou, il a aussi les défauts de ses avantages, puisque son obsession pour Batman est telle qu’il rêve de devenir lui. Un complexe identitaire qui en dit long sur le degré d’aliénation d’Hugo Strange.

Raven : conjurer la filiation

Alias : Se faisant appeler Rachel Roth dans le civil, Raven endosse son identité super-héroïque dès que la situation l’exige.

Origines et avatars : Dans le monde animal, l’intelligence des corbeaux, n’est plus à prouver, puisque de nombreuses études ont mis en lumière la débrouillardise de cette espèce. Il en va de même chez DC, où Raven – corbeau en anglais – s’impose comme l’une des héroïnes les plus brillantes de sa génération. Créée en 1980 par Marv Wolfman (scénario) et George Perez (dessin), elle conquiert d’emblée les lecteurs du DC Comics Presents #26 . Issue des rangs des Teen Titans, elle est douée d’un beau courage, en dépit de son jeune âge. Une ado qui a l’habitude de ne jamais se laisser voler dans les plumes, comme elle le démontrera en maintes occasions. Pour comprendre la part d’ombre qui l’habite, il faut remonter à ses parents.

DcComics185

Née d’une mère humaine (Arella) et d’un père démon (Trigon), elle a souffert de cette lourde filiation. Par chance, Raven possède une force mentale innée, qui lui permet de contrôler sa nature démoniaque. Le premier ennemi qu’elle aura à combattre est son propre père, lorsque celui-ci jette son dévolu sur la Terre, pour tenter de l’envahir. Cherchant de l’aide auprès de la Justice League , Raven essuie un refus de la part de Zatanna – également douée de clairvoyance – qui décèle ses origines démoniaques. Ce désaveu pousse l’héroïne en herbe à reformer l’escouade des Teen Titans , alors en dormance. Morte sous le joug de son père, Raven renaît de ses cendres, en découvrant que cette renaissance l’a débarrassée de l’héritage démoniaque qui coulait dans ses veines. Tandis qu’une nouvelle vie commence pour elle, d’autres défis se profilent déjà à l’horizon, à commencer par son combat avec Brother Blood . Figure centrale de l’animé Teen Titans : Les Jeunes Titans, Raven est aussi présente sur consoles, notamment dans Injustice: Les Dieux sont parmi nous.

Mode opératoire : Dans sa lutte en faveur du bien, Raven utilise son esprit comme carte maîtresse. Faisant partie des empathes , elle est dotée d’aptitudes mentales qui lui permettent de lire dans les pensées des autres, mais aussi d’absorber leurs émotions . Ressentant ce que les personnes autour d’elle ressentent, la super-héroïne est aussi en mesure d’absorber une mauvaise émotion chez quelqu’un, pour la faire disparaître. Si on aimerait tous avoir Raven à nos côtés en cas de coup de blues, l’éventail de ses pouvoirs ne s’arrête pas là. Capable de voler dans les airs, à la manière des corbeaux qui lui donnent son alias, l’adolescente peut dissocier son esprit de son enveloppe charnelle. Ce corps astral contenant son âme se manifeste alors sous la forme d’une ombre portée, ou d’un corbeau géant. Capable de se téléporter à longue distance, elle est toujours là où on ne l’attend pas et peut ainsi surprendre ses adversaires.

La Battle : quand les grands esprits se rencontrent

Délaissant l’étude du moi, du surmoi et du ça, pour employer sa science psychanalytique à des fins personnelles, Hugo Strange est autant fasciné par la folie qu’en proie à celle-ci. Ce paradoxe fait de lui un être cruel qui n’a que faire du serment d’Hippocrate. Pour lui, les méandres de l’esprit sont une mine de secrets à percer. Un art dans lequel Raven a une longueur d’avance. Maîtrisant, elle aussi, l’inconscient d’autrui, l’adolescente possède des pouvoirs magiques supplémentaires.

DcComics186

Experte en sorcellerie, elle peut aller jusqu’à insinuer l’un des sept péchés capitaux à un ennemi. Un pouvoir à utiliser toutefois à bon escient, car il la rend malade. Parvenue à se détacher de son père démoniaque, la vaillante Raven a démontré sa puissance, nous la déclarons donc gagnante de la battle !

Pour rappel, Gotham dévoilera sa troisième saison à la rentrée sur la Fox.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier