TOUT WARNER BROS.

#DCSuperBattle : Doctor Fate vs. Yuga Khan

Dans la bataille éternelle que se livrent les forces du bien et du mal au cœur des vignettes DC Comics, certains duels font date. D’autres nourrissent l’imaginaire de fans qui rêveraient qu’ils se produisent, à l’image du face-à-face de haut rang de Doctor Fate avec le redoutable Yuga Khan . Qui gagnerait cette DCSuperBattle ? À vos pronostics !

Doctor Fate – Croire en son destin

Alias : Possédant une multitude d’alias, Doctor Fate ( le docteur de la destinée ) est apparu sous différents noms durant son histoire : Inza Cramer, Sanders ou Carmer, mais aussi Kent Nelson, Eric Strauss, Jared Stevens, Hector Hall, Kent V. Nelson, Khalid Ben-Hassin et Khalid Nassour.

Origines et avatars : Héros aux mille identités, il est loin de se résigner à la fatalité que laisse supposer son alias super-héroïque. Né du coup de crayon de Gardner Fox (co-créateur de Flash) et d’Howard Sherman dans le More Fun Comics #55 de 1940, Doctor Fate est un personnage mystérieux. Non seulement les lecteurs devront attendre plus d’un an avant que sa genèse ne se dévoile par touches successives, mais ce héros très discret dissimule son visage derrière un imposant masque jaune. Gage de son anonymat, cet accessoire dont il ne se sépare jamais entretient son insaisissable légende.

DcComics354

En bon magicien , Doctor Fate ne révèle jamais ses secrets et il en va de même pour sa vie privée. Issu du Flashverse, il côtoiera d’emblématiques héros et s’illustrera comme l’un des pères fondateurs de la Justice League , ainsi que comme un membre actif du corps des Black Lantern . Ses origines remontent aux années 1920, lorsqu’il était archéologue et que la découverte d’un tombeau piégé fait basculer son destin. Asphyxié par du gaz mortel, il est envoyé dans l’au-delà mais revient parmi les vivants grâce à Nabu le Sage , un sorcier qui devient son mentor. Il lui apprend les subtilités de la magie et lui donne de quoi se défendre : un casque et une amulette .

DcComics355

Mode opératoire : Pour soigner les maux d’une société gangrénée par la criminalité, il ne se contente par du serment d’Hippocrate. Le docteur de DC a pour arme de prédilection la magie . Extrêmement puissant, il excelle dans l’art de jeter des sorts à ses opposants. De l’Égypte ancienne aux gratte-ciels américains, il étend son pouvoir aussi loin que ses aptitudes super-héroïques le lui permettent. Capable de fendre les airs en volant à pleine vitesse, d’asséner des coups avec une force surhumaine et doué d’invulnérabilité , Doctor Fate n’est pas facile à mettre hors-jeu. Capable de manipuler les objets à distance et la lumière comme bon lui semble, le justicier est un sérieux rempart à la violence.

Yuga Khan – La filiation du crime

Alias : On ne connaît aucun alias à Yuga Khan.

Origines et avatars : Créé par Mark Evanier et Paris Cullins , il a fait sa première apparition dans le New Gods Vol 3 #17 de l'été 1990 . Avec son casque cornu, ses yeux injectés de sang et sa massive silhouette, Yuga Khan ne fait pas dans la dentelle. Il n’est pas exagéré de dire de lui qu’il a le culte de la personnalité. Quand on le voit contempler l’ampleur du désastre dont il est l’auteur, les bras croisés en signe de satisfaction, on comprend qu’il est un seigneur de guerre despotique . Père de Darkseid , Yuga Khan est affilié aux divinités maléfiques qui ont fait vivre des heures sombres à la population d’Apokolips . Avant que son létal fils ne prenne à son tour le contrôle de leur planète, Yuga Khan y a imposé son régime de terreur.

DcComics356

Son parcours est jalonné de sanglantes batailles. Sans peur et sans scrupule, il n’appréhende pas de se battre, quel que soit l’enjeu. Patriarche d’une longue lignée de meurtriers, il baigne dans un climat de violence permanente, dont il est bien souvent l’instigateur. À son triste tableau de chasse, on compte notamment l’embrasement de la planète Velos . La seule part d’humanité qui le trahisse est l’amour qu’il porte à sa femme Heggra . Celle-ci connaît toutefois une funeste fin, puisqu’elle meurt précocement.

DcComics357

Mode opératoire : Redoutable jusqu’au bout des cornes, Yuga Khan ne semble animé que d’un seul sentiment : la rage. Une rage aveugle qui le pousse à commettre les pires atrocités, au gré de sa quête de la Source . S’il finit son règne derrière les barreaux, en allant rejoindre les détenus de la galaxie prométhéenne, l’ancien tyran a consacré toute sa vie d’homme libre à faire le mal autour de lui. Pour cela, il dispose d’armes de grande puissance, à commencer par les propriétés qu’il tire de sa nature divine. Capable de voyager dans le temps , il est doué d’une force surhumaine, d’invulnérabilité et d’une vélocité à faire pâlir Flash. Pouvant manipuler l’énergie en l’utilisant sous forme de rayon destructeur, Yuga Khan sait aussi voler, se téléporter et communiquer par télépathie.

La battle

En dépit de sa grande force de conviction et de ses nombreux talents, Doctor Fate ne possède pas une puissance suffisante. Il risquerait de ne pas peser lourd dans la balance face à la sauvagerie qui caractérise son antagoniste. Renvoyant l’image d’un monstre, le dieu de l’espace ne ménage pas ses efforts pour étendre sa mainmise aux galaxies les plus lointaines.

DcComics358

Darkseid est certes inquiétant, mais même lui craint son père… Un détail qui en dit long et qui laisse entrevoir le degré de cruauté de Yuga Khan. Malgré les faits d’armes honorables qu’on prête à Doctor Fate, le super-héros serait probablement balayé par ce super-méchant des plus ardus. Nous déclarons donc Yuga Khan vainqueur de la DCSuperBattle !

Pour rappel, la Suicide Squad vous attend en version longue en cliquant ici .

Attention