TOUT WARNER BROS.

#DCSuperBattle : Atomic Knight vs. Talia al Ghul

La légende arthurienne a son roi – bientôt incarné par Charlie Hunnam dans le film de Guy Ritchie – DC Comics son chevalier : Atomic Knight . Un défenseur de la paix, qui n’hésite pas à croiser le fer avec quiconque cherche à la mettre en péril. Bien qu’il n’ait pas eu à affronter la redoutable épéiste Talia al Ghul , il y a fort à parier que la rencontre entre ces deux maîtres d’armes serait… atomique. Imaginons-la avec une #DCSuperBattle !

Atomic Knight, preux justicier

Alias : Né Gardner Grayle , Atomic Knight est le fer de lance du bataillon de chevaliers galactiques éponymes.

Origines et avatars : Un temps affilié à l’escouade des Outsiders , Atomic Knight n’est pas un héros ordinaire, si toutefois il en existe. Déterminé, il ne craint pas le danger, comme il le montrera en de périlleuses occasions. Avec lui, la notion de devoir prend tout son sens. Loyal à sa cause , il se bat avec abnégation dans l’espoir d’instaurer une paix durable. Initié par John Broome (scénario) et Murphy Anderson (dessin) dans le Strange Adventures #117 de 1960, il prendra du galon en 1983 avec le DC Comics Presents #57 . Son armure futuriste, parfois agrémentée d’un casque d’astronaute, ancre le personnage dans le contexte de conquête spatiale qui a inspiré aux artistes DC nombre de personnages astraux au seuil des années 1960.

DcComics260

Qu’on ne s’y trompe pas, à l’instar des chevaliers moyenâgeux dévoués à leur seigneur, Atomic Knight est avant tout un soldat élevé au rang de sergent . Prêt à sacrifier sa vie à sa mission, il évolue dans un futur post-apocalyptique qui n’est pas sans rappeler Blade Runner . Dans le décor désenchanté de l’année 1992 , il fait un constat glaçant : la Terre n’est plus qu’un champ de ruines après la guerre nucléaire qui l’a dévastée au milieu des années 1980, l’Hydrogen War. La planète bleue est de surcroit menacée par un super-méchant tyrannique appelé le Baron Noir et, si personne ne fait rien, elle risque de sombrer définitivement. Paradoxalement, si la genèse d’Atomic Knight appartient désormais au passé, elle était avant-gardiste dans les sixties et permet de mieux comprendre de quelle manière les auteurs de BD percevaient l’avenir. C’est finalement Chronos – un autre habitué des voyages spatio-temporels – qui aura raison de lui, en faisant voler sa précieuse armure en éclats.

DcComics261

Mode opératoire : Plus légère que les cottes de mailles d’antan, l'armure est conçue pour permettre à Atomic Knight de voler dans les airs. Surtout, elle est dotée de la puissance nucléaire , matérialisée par les décharges qu’il peut envoyer à ses adversaires. Muni d’une épée d'énergie et capable d'émettre un rayon réfrigérant, il ne fait pas de quartier. Instrumentalisé par S.T.A.R. Labs pour une expérience visant à tester sa résistance au nucléaire, Atomic Knight prendra sa revanche en étant au commandement de plusieurs entités chevaleresques, dont les Sept Soldats de la Victoire . Contre toute attente, il est anti-nucléaire, ce qui ne l’empêche pas d’user de cette arme quand la situation l’exige. Venu du futur, il a un coup d’avance sur ses adversaires. Plus rapide et endurant que la moyenne, Atomic Knight a par ailleurs une très grande capacité d’adaptation aux nouvelles technologies. Parfois représenté chevauchant une créature ressemblant à un dalmatien géant, il revisite l’image bien connue du chevalier sur son noble destrier.

Talia al Ghul, 'fille de' mais pas que

Alias : Surnommée Talia Head, Leviathan , mais aussi Miranda Tate en version live, Talia al Ghul appartient à la lignée des leaders de la Ligue des Assassins.

Origine et avatars : Héritière du patronyme de son illustre père, Talia al Ghul a beau s’être mariée avec Bruce Wayne , elle n’aurait abandonné son nom de jeune fille pour rien au monde. Une union scellée par un « I Now Pronounce You Batman and Wife ». Gravé dans ses initiales, cet héritage paternel est sa plus grande force. Fille de Ra's al Ghul et mère de Damian Wayne , elle fait le lien entre deux périodes charnières de la vie de Bruce Wayne : son passé trouble, quand il cherchait ses repères auprès de Ducard, et son avenir super-héroïque avec son fils en Robin de substitution. Créée par Dennis O'Neil (scénario) et Bob Brown (dessin) dans le Detective Comics #411 , l’envoûtante Talia fait son apparition en 1971, peu avant la mort de Bruce Lee, sensei de tous les ninjas , fictifs ou non. Bien qu’il adore sa fille, Ra's al Ghul aurait confié les clés de son royaume à Bruce Wayne, si leur relation avait perduré et que ce dernier était resté son gendre. Une conception archaïque de la transmission, qui n’entamera pas la ferveur que Talia a pour Ra's.

DcComics262

Entre l’Homme chauve-souris et les espoirs que son père a placé en elle, son cœur balance . La loyauté qu’elle doit à son clan ninja finit par l’emporter et la jeune femme se sépare de l’homme qu’elle aime. Lui-même prendra également ses distances, bien que le fils qu’ils ont en commun les pousse à renouer des années plus tard. Hybride de la James Bond girl et du Dr. Fu Manchu, Talia al Ghul a su imposer sa marque, létale , dans ses aventures tourmentées. Possédant toutes les caractéristiques d’une super-méchante, elle est cependant plutôt perçue comme une anti-héroïne par les puristes, sensibles à sa romance avec le protecteur de Gotham. Fascinante, elle est la star d’une pléthore d’albums de comics et se décline aussi en romans graphiques, séries animées, et jeux vidéo. Au cinéma, c’est Marion Cotillard qui prête ses traits à la jeune femme, en devenant la Miranda Tate de Christopher Nolan pour l’ultime opus de sa trilogie phare : The Dark Knight Rises (2012) .

DcComics263

Mode opératoire : Transmise par son père, sa maîtrise des arts martiaux fait d’elle une redoutable ninja. Faisant tout ce qu'il lui ordonne, elle est mandatée par ce dernier pour commettre des crimes sanglants. D’une manière générale, Talia al Ghul a une prédilection pour les armes blanches, du moment qu’elles sont suffisamment aiguisées. Tranchant dans le vif comme dans la chair de ses adversaires, elle a un caractère bien trempé et a coutume de prendre des décisions draconiennes vis-à-vis des hommes qui composent son armée de l’ombre. Une tendance qu’elle tient de son père, qui n’est pas surnommé la Tête De Démon pour rien. Proche de Bane et de Catwoman – à qui elle apprend à garder la tête froide et l’identité de Bruce secrète – Talia est pleine de surprises. Athlétique et disciplinée, elle sait venir à ses fins. Elle est aussi un érudite multi-diplômée en biologie, ingénierie et en économie.

La battle : en garde !

« On dit qu'il faut battre le fer quand il est chaud, qu'il faut battre le frère quand il est faux », chantait MC Solaar. Une chose est sûre, pour croiser le fer , les candidats ne manquent pas dans le DCverse. Katana et son emblématique épée Soultaker , Damocles , ou les membres du Dagger Clan l’ont prouvé. Entre réalité virtuelle, voyages interstellaires, et changement d’époques, Atomic Knight n’a pas toujours les pieds sur Terre, mais demeure toutefois fidèle à l’objectif qu’il s’est fixé. Mais est-ce suffisant face à la non moins explosive Talia al Ghul ? Son empire criminel et ses aptitudes au combat à mains nues la situent parmi les méchants les plus redoutables selon le top 100 IGN , au même titre que son pouvoir de séduction.

DcComics264

Elle a pour habitude de gagner ses batailles, mais il y en a une qui semble perdue d’avance, celle de l’amour. Sur le terrain, l’héritière al Ghul a fait équipe avec Batman à plusieurs reprises, preuve qu’elle peut être particulièrement dévouée aux personnes qu’elle estime. Signe de son ambivalence, cette proximité avec le justicier encapé ne doit pas faire oublier sa terrifiante absence de scrupules quand il s’agit de faire valoir les intérêts de son clan . Gare à celui qui a le malheur de se trouver sur sa route… Nous déclarons donc Talia al Ghul gagnante de la #DCSuperBattle !

Pour (re)voir la prestation de Marion Cotillard, procurez-vous The Dark Knight Rises en Blu-ray et DVD en cliquant ici .

Vous aimerez aussi

"I had this fantasy, that I would look across the tables and I'd see you there, with a wife and maybe a couple of kids. You wouldn't say anything to me, nor me to you. But we'd both know that you'd made it, that you were happy."

Attention