Warner Bros. Actualités

DC Comics : Greg Berlanti, showrunner super-héroïque

Publié

DC Comics : Greg Berlanti, showrunner super-héroïque

Façonnée par les auteurs et dessinateurs de BD, l’histoire DC Comics s’écrit désormais aussi à la télévision, sur consoles et au cinéma. Sur le petit écran, le roi de la série super-héroïque s’appelle Greg Berlanti . Un nom qu’on retrouve au générique des meilleurs shows du moment : Supergirl, Arrow, Flash et Legends of Tomorrow . Comme chez lui sur la CW, le créateur a contribué au tournant significatif de la chaîne vers le comics. Développant actuellement sa prochaine pépite pour la Fox, Black Lightning , Berlanti devrait à nouveau toucher son public en plein cœur. Portrait.

Un héros si discret

Peu connu du grand public, Greg Berlanti a gagné ses galons dans l’univers codifié des super-héros . Grâce à lui, des personnages ancestraux se réinventent et côtoient des nouveaux venus qui ouvrent de nouvelles perspectives. Une façon de rebooter des histoires connues des initiés en les prolongeant à travers des intrigues inédites qui plaisent à tous : la recette du succès. Avant de régner sur la grille des programmes dans cette catégorie, Berlanti a fait ses gammes dans des registres très éloignés, à commencer par la série romantique Dawson , dont il était à la fois producteur et scénariste.

DcComics375

Originaire de l’état de New York, il étudie dans la prestigieuse université de Northwestern et met un premier pied dans le monde de l’audiovisuel en rejoignant les rangs de Dawson . Première série et première réussite, qui en initiera de nombreuses autres. Dans la foulée, il se hisse au rang de créateur avec une fiction qui consolide sa prodigieuse envolée, le drame familial Everwood . Nous sommes au début des années 2000 et, à seulement 30 ans , Greg Berlanti s’impose déjà comme un acteur majeur de la création télévisuelle US. Dans la même veine Jack et Bobby (2004), diffusée de façon confidentielle en France, lui vaut de signer un autre projet qui trouve son public, mais il lui faut attendre l’année 2008 pour goûter aux premiers lauriers académiques.

DcComics376

Séries originales et spin-off

Cette année-là, les WGA Awards le citent pour l’écriture d’Eli Stone , une série qui possède le petit supplément fantastique qu’il affectionne. Nommé une seconde fois pour une autre série de son cru en 2012, Political Animals , emmenée par Sigourney Weaver, Greg Berlanti cherche à se spécialiser et c’est l’univers du comics qui va lui en donner l’opportunité. D’un tempérament prolifique et connaissant bien l’Arrowverse grâce Arrow (2013), il en explore l’étendue en dotant son show du spin-off Flash (2014), puis de Legends of Tomorrow (2016), elle-même dérivée de cette déclinaison. Auteur d’une filmographie ramifiée où les séries se font écho – comme en témoignent les crossovers diffusés ou en préparation –, il s’attèle à l’univers du père de tous les super-héros, en mettant en scène sa cousine dans Supergirl (2015).

DcComics377

Entre-temps, Berlanti s’est illustré au cinéma . Pour le grand écran il a notamment réalisé Bébé mode d’emploi avec Katherine Heigl et Josh Duhamel, produit le Pan de Joe Wright et coécrit et coproduit Green Lantern (2011). Une preuve supplémentaire de son attachement à l’univers DC. C’est toutefois au petit écran que va sa préférence, pour le plus grand plaisir des téléspectateurs qui suivent chaque semaine les aventures de ses héros DC. Ses fans pourront bientôt découvrir Riverdale , dernière collaboration de Greg Berlanti avec la CW aux accents de thriller. À noter également qu’il assure la production de la série policière Blindspot (dont la saison 2 sera prochainement diffusée sur TF1) et qu’il est annoncé au même poste pour Constantine .

Pour retrouver Arrow et Flash en DVD cliquez ici.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier