Warner Bros. Actualités

DC Comics : Focus sur Green Arrow, Flash et Supergirl

Publié

DC Comics : Focus sur Green Arrow, Flash et Supergirl

Trustant actuellement la grille des programmes outre-Atlantique, Green Arrow, Flash et Supergirl galvanisent les fans du genre avec des aventures télévisuelles captivantes, qui font la part belle à l’idéal de justice propre aux comics DC. Un trio qui combat le crime et la vilenie hardiment, en usant de leurs armes et pouvoirs respectifs, ainsi que du tempérament courageux qu’ils ont en commun. Moins emblématique que les titans de DC Comics – Batman, Superman et Wonder Woman – ces trois justiciers n’en demeurent pas moins plébiscités par les mordus de séries super-héroïques. Portraits.

GreenArrow1

Green Arrow

Apparu pour la première fois dans le More Fun Comics #73 de 1941, Green Arrow est né de l’imagination de Mort Weisinger et George Papp . Écrivain et scénariste iconique des années 1940, Weisinger a doté la galaxie DC de plusieurs personnages qui allaient devenir cultes pour les dévoreurs de comics ; dont Aquaman , le roi d’Atlantis, qu’il créée dans la lignée de Green Arrow, juste avant de mettre sa carrière entre parenthèses, pour se battre sur le front de la Seconde Guerre mondiale. De son côté, George Papp dessine les contours de l’Archer , super-héros qui dissimule son identité secrète derrière une vie de jet-setteur à Starling City, enfilant sa capuche dès que le devoir l’appelle.

Sous le trait de Papp, Green Arrow (alias Oliver Queen ) revêt des allures de Robin des Bois revisité, arborant une tenue couleur émeraude, un bandeau sur les yeux, ainsi qu’un arc et des flèches, rangées dans un carquois qui ne le quitte jamais. Après avoir mené une vie frivole pendant des années, le naufrage dont il est victime change son destin. Échoué sur une île déserte – ou presque – il acquiert une puissance insoupçonnée, qui lui confère une force de frappe dont il fait son principal atout de retour au pays, après cinq ans d’absence et de mise à l’épreuve. Avec son arc entre les mains, Green Arrow devient le tireur d’élite dont il vaut mieux ne pas être la cible, comme les vilains qui croisent sa route en feront l’expérience. Proche de Black Canary sur le plan sentimental et de Green Lantern sur le plan professionnel, il entretient aussi une belle complicité avec Flash.

Flash1

Flash

Décliné à travers quatre personnages qui sont autant de variations du même héros – comme c’est souvent le cas chez DC – Flash se réfère à la fois à Jay Garrick, Bartholemew 'Barry' Henry Allen, Wally West et Bartholemew 'Bart' Allen . Si chacun est unique, tous ont la particularité de pouvoir se déplacer à une vitesse phénoménale. Les déplacements de Flash à la vitesse de l’éclair lui ont donné son nom et sont au cœur des péripéties qu’il vit depuis sa création, il y a plus de 75 ans. Vêtu d’un costume rouge et jaune, il naît sous l’impulsion de Gardner Fox et Harry Lampert en 1940. Avant d’être popularisé par la série de la CW qui lui est actuellement dédiée sous la forme d’un spin-off d’Arrow, Flash s’appelait Jay Garrick.

Premier Flash d’une longue lignée, il est muni d’un casque d’acier et se revendique du Dieu Hermès. C’est à Keystone qu’il opère et voit sa vitesse diminuer en prenant de l’âge, bien que sa foi en la justice reste, quant à elle, intacte. Barry Allen lui succède en devenant l’homme le plus rapide au monde à la suite d’un accident électro-chimique , mènant sa carrière de super-héros en parallèle de son métier de policier de la brigade scientifique. Pouvant traverser des surfaces solides, il repousse les limites de son prédécesseur, avant que Wally West, son neveu, ne lui emboîte le pas en le détrônant sur le podium de la vélocité . Inspiré de Kid Flash, il fait partie de la génération des Jeunes Titans. Enfin, Bart Allen ferme la marche en perpétuant la tradition familiale, puisqu’il n’est autre que le petit-fils de Barry.

Supergirl1

Supergirl

Faisant, elle aussi, partie de la grande famille DC, Supergirl est la cousine de Superman . De son vrai nom Kara Zor-El , elle a quatre variantes : Matrix, Linda Danvers, Cir-El et une variante éponyme qui intervient après les événements d’Infinite Crisis. Apparue pour la première fois dans l’Action Comics #252 du duo Otto Binder / Curt Swan , elle s’inscrit dans la veine des personnages de femmes fortes que DC a insufflées à son panel de super-héros, dans un souci d’élargissement et de féminisation de son univers. Avant elle, Superwoman, Super-Sister et une première Super-Girl ont posé les jalons de ce personnage que les fans rêvaient de voir émerger, comme en atteste le courrier des lecteurs ; et en particulier de plusieurs lectrices qui ne se sentaient pas suffisamment représentées dans les pages des comics de l’époque.

Comme son cousin, Supergirl est originaire de Krypton et en particulier de la citée d’Argos, miraculeusement préservée à la suite de l’explosion de leur planète. Après avoir dérivé dans l’espace, Kara Zor-El vient à la rencontre de Superman et, dès lors qu’elle pose le pied sur Terre, l’adolescente prend conscience du destin qui l’attend. À la recherche d’une solution pour venir en aide aux Kryptoniens voués à disparaître en raison d’un dérèglement qui transforme le sol d’Argos en kryptonite létale , elle entend se montrer digne de sa mission. Entretenant, un temps, une délicate accointance avec Lex Luthor , Supergirl retrouvera le droit chemin en rejoignant les rangs des Teen Titans. Bien que d’autres versions alternatives existent, la version qui prédomine aujourd’hui est celle que Melissa Benoist incarne sur le petit écran dans la série CBS Supergirl.

Pour suivre l’actu DC Comics, restez connectés !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier