TOUT WARNER BROS.

Les entreprises DC ne connaissent pas la crise

En cette semaine de rentrée scolaire, les regards se tournent vers les écoliers, mais pour les adultes aussi c’est la reprise ! Dans les comics, les multinationales sont parfois intimement liées au parcours des héros et de leurs antagonistes. Tour d’horizon de ces sociétés où d’emblématiques businessmen DC ont brillé.

Métro(polis), boulot, dodo

Sans être un homme d’affaire comme ses acolytes de la Justice League ( Batman et Green Arrow ), Superman ne fait pas uniquement régner la paix en portant un collant et une cape. Pour que justice soit faite, il faut d’abord que jaillisse la vérité. Pour cela, il mène des enquêtes approfondies sous son nom de Clark Kent , avec comme partenaire de choc la belle Lois Lane . Engagés au sein de la rédaction du Daily Planet , nos deux amoureux veillent à ce que la corruption ne gangrène pas Metropolis comme c’est le cas à Gotham.

dc-comics-entreprises-reprise1

LuthorCorp devenue LexCorp

Chez les Luthor, les rênes du pouvoir se transmettent de père en fils. Lionel Luthor a bâti son empire industriel en fondant une société éponyme, spécialisée dans les déchets chimiques. Elle devient si puissante que son capital permet à Luthor père de racheter les parts du Daily Planet et de sérieusement mettre en péril l’éthique du journal de référence de Metropolis … En prenant sa succession, Lex rebaptise la firme paternelle et la façonne à son image : celle d’un jeune loup à l’ambition aussi marquée que son manque de scrupules. Au même titre que S.T.A.R. Labs , LexCorp soutient financièrement Le Conglomérat , un groupe de super-héros concurrent de la Justice League Internationale. En coulisses toutefois, la réalité est différente de cette générosité caritative de façade.

dc-comics-entreprises-reprise2

Queen Industries

Le monde des entrepreneurs est fait d’annonces fracassantes et de twists qui n’ont rien à envier à Game of Thrones . Oliver Queen le prouve lors d’un conseil d’administration de LexCorp, en profitant de la désertion de Lex au poste suprême pour racheter la majorité de la société et en devenir propriétaire. La compagnie la plus iconique de l’Arrowverse reste néanmoins Queen Industries , située dans la Queen Tower de Starling City . En plus de faire partie des puissants de la ville en tant que PDG millionnaire, « Ollie » deviendra maire. Une voie toute tracée pour celui qui a secrètement œuvré au bien de la population, son arc à la main, derrière le masque de Green Arrow.

dc-comics-entreprises-reprise3

Wayne Enterprises

Dans Supergirl (de retour sur la CW le 9 octobre), Cat Grant dirige la bien nommée CatCo Worldwide Media , où notre super-héroïne officie en tant qu’assistante personnelle. Dans Gotham (sur la Fox dès le 21 septembre), il paraît anticipé d’imaginer le jeune Bruce Wayne en PDG de multinationale. Les inconditionnels du Batverse savent que Wayne Enterprises a été fondée par le défunt père du futur Chevalier noir. Il s’agit d’une institution dont il hérite précocement. Pour autant, si le Chevalier noir la possède et en tirera une source de revenus non négligeable alimentant ses activités nocturnes, c’est son homme de confiance Lucius Fox qui est à la manœuvre et le représente aux différentes assemblées. Rendu brutalement orphelin, Bruce se donne pour objectif de débarrasser Gotham de la pègre. Devenu adulte, il possède alors deux leviers : le versant public consistant à financer officiellement la lutte contre le crime et le véritable combat qui se joue à la nuit tombée, quand il revêt sa tenue de justicier.

Pour une reprise en douceur, retrouvez Wonder Woman à l’affiche !

Attention