Warner Bros. Actualités Les grands duos DC Comics : Dennis O’Neil et Ric Estrada

Les grands duos DC Comics : Dennis O’Neil et Ric Estrada

Publié

Les grands duos DC Comics : Dennis O’Neil et Ric Estrada

Parmi les artistes qui ont compté dans l’histoire DC, Dennis O’Neil occupe une place de choix. De son imagination foisonnante est née une multitude d’histoires riches en péripéties. Moins connu que lui mais non moins talentueux, Ric Estrada a quant à lui donné un visage, une silhouette et un costume aux héros qui peuplent les vignettes des BD depuis des décennies. Deux piliers de l’âge d’or du comics qui ont mis beaucoup d’eux-mêmes dans leurs travaux.

DcComics402

Dennis O’Neil

Aujourd’hui réputé pour sa prolifique collaboration avec Neal Adams , Dennis O’Neil a d’abord œuvré en solo. Originaire de Saint-Louis (Missouri), il fait des études littéraires, sous le signe de l’écriture créative et de la philosophie. Un événement bouscule ses plans de jeune diplômé prêt à se lancer sur le marché du travail : la crise de missiles cubains de 1962, sous la présidence Kennedy. Engagé dans la Navy pour participer au blocus de Cuba, le jeune homme a le goût de l’aventure et en nourrira ses futurs scénarios.

DcComics403

De retour à la vie civile, Dennis O’Neil décroche un poste de chroniqueur dans un journal local, à raison de deux publications hebdomadaires dans les pages jeunesse. Profitant du creux de la période estivale, il consacre une série de chroniques au monde du comics et ses enjeux. Remarqué par Marvel, le journaliste devient auteur de BD et poursuit son parcours chez DC. Passionné par cet univers au point d’être également éditeur, il a consacré 30 ans de sa vie à la firme en se spécialisant dans le Batverse avec la création des redoutables Ra's al Ghul et Man-Bat . Officiellement retraité des BD, Dennis O’Neil et son ombre bienfaitrice planent sur les albums d’aujourd’hui en faisant rêver une nouvelle génération de fans.

DcComics404

Ric Estrada

Lorsque les pulps américains ont fait place aux comics, des pionniers ont façonné ce genre qui allait rapidement connaître un bel essor. En donnant ses premiers coups de crayons dès les années 1950 , Ric Estrada fait figure de dessinateur essentiel de cette période fondatrice du mythe DC. Et le moins que l’on puisse dire est qu’il était pressé de concrétiser sa vocation d’artiste puisque, dès l’âge de 13 ans , une de ses illustrations fait la une d’un magazine cubain . Plus vieux que Dennis O’Neil d’une dizaine d’années, il est né à la Havane et, si tous deux ne se sont fort heureusement pas croisés lors de la crise des missiles, leur destin est lié. Grace à un oncle qui le prend sous son aile et l’introduit à Ernest Hemingway , Ric Estrada réussit à s’installer à New York pour y finir ses études universitaires en arts visuels et entamer sa carrière d’illustrateur.

DcComics405

Fréquentant les cercles artistiques influents, le jeune homme profite du bouillonnement culturel de la ville qui a inspiré Gotham pour se forger un style. Dans les années 1950, après quelques esquisses qui lui permettent de se rôder au registre super-héroïque , il signe sa première création d’importance : Bunker , album emmené par un protagoniste afro-américain, ce qui était alors inédit. Une œuvre engagée, qui paraît tandis que le combat en faveur des droits civiques semble encore chimérique. Dans la foulée, Estrada travaillera conjointement avec O’Neil sur le ninja Richard Dragon , et co-créera Lady Shiva ainsi que Power Girl . Des personnages qui gagnent toutes leurs batailles, contrairement à la sienne, contre un cancer de la prostate, qui s’achève en 2009 au grand dam des inconditionnels.

Pour rappel, la version longue de Batman v Superman : L’Aube de la Justice vous attend en Ultimate Edition Blu-ray™ 4K en cliquant ici.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier