Warner Bros. Actualités

DC Comics : Coup de projecteur sur le trio Black Canary / The Atom / Hawkgirl

Publié

DC Comics : Coup de projecteur sur le trio Black Canary / The Atom / Hawkgirl

Qu’ils se battent dans les airs, au corps-à-corps ou en usant de la puissance de la radioactivité, Black Canary, The Atom et Hawkgirl font forte impression au registre des super-héros DC. Ayant chacun leur spécificité, ils captivent les fans de comics à bien des égards, à commencer par la force de frappe dont ils sont dotés et leurs nombreuses interactions avec les têtes d’affiche DC, dont Flash et Green Arrow . Focus sur trois justiciers qui n’hésitent pas à voler dans les plumes des vilains.

Black Canary : L’oiseau de nuit de Starling City

Fidèle à la tradition DC Comics, Black Canary se décline à travers plusieurs personnages. Comme Flash, elle évolue au fil des générations, en revêtant différentes identités et en affinant ses capacités ainsi que sa personnalité. Née dans les vignettes du Flash Comics #86 de l’été 1947 , elle est reconnaissable par ses attributs ornithologiques, à savoir le cri du canari , la possibilité d’émettre des ultra-sons et un costume noir couleur jais . Également douée d’une parfaite maîtrise des arts martiaux, elle prend des allures de redoutable ninja lorsque la situation l’exige et que, loup noir sur les yeux, elle s’élance dans l’obscurité pour traquer les vilains susceptibles de mettre en péril son idéal de justice.

BlackCanary1

Créée par Robert Kanigher (scénario) et Carmine Infantino (dessin), Black Canary s’est d’abord appelée Dinah Drake Lance , avant que la fille de cette dernière, Dinah Laurel Lance , n’adopte le même alias. Affiliée à la Justice League, elle connaît une idylle mouvementée avec Green Arrow, notamment mise en scène dans la série de la CW. En plus de sa force physique, la jeune femme fait figure de détective hors-pair ; une aptitude qu’elle tient de son père, policier de Gotham. Présente dans les versions animées des aventures DC, ainsi qu’à la télévision, la super-héroïne est notamment apparue dans Smallville, Arrow et, plus récemment, Flash. Même l’univers du jeu vidéo n’est pas exempt de ce fascinant personnage !

The Atom : Petite taille, grand héros

Sans quitter les rangs de la Justice League, place à The Atom, un super-héros particulièrement valeureux qui se décline, lui aussi, à travers plusieurs variations. Imaginé dès 1940 par Ben Flinton et Bill O'Conner , dans l’All-American Comics #19 , il concentre la peur et l’espoir que véhicule le nucléaire, en possédant un pouvoir de radioactivité insufflé par un fragment d’étoile. Soumis à des rayons ultra-violets, ce fragment a le pouvoir de modifier la taille des objets alentours.

TheAtom1

Dès lors, le professeur Ray Palmer – second Atom après Al Pratt – comprend qu’il tient entre ses mains un formidable outil, qu’il décide d’utiliser sur lui, pour réduire sa propre taille afin de devenir microscopique . Loin d’être un handicap, bien au contraire, cette petitesse vaut à The Atom d’être capable d’utiliser une simple fréquence électrique pour se déplacer. Une aptitude à se mouvoir très facilement, qui n’est pas sans rappeler la vélocité de Flash. Les puristes auront, par ailleurs, reconnu The Atom sous les pseudonymes d’Adam Cray et de Ryan Choi .

Hawkgirl : Seuls les anges ont des ailes

Aussi féminine qu’envoûtante, Hawkgirl ne passe pas inaperçue lorsqu’elle déploie ses ailes pour voler au secours des âmes en détresse. Dans la veine de Black Canary, elle appartient à la catégorie des super-héroïnes-oiseaux et, plus particulièrement, à celle des faucons ; hawk en Anglais. Portant un masque sur le haut du visage et ne se séparant jamais de sa massue médiévale à pic, elle n’inspire pas confiance aux adversaires qui oseraient lui barrer la route. Fière et forte, elle avance sans peur face aux obstacles qui se dressent devant elle, depuis qu’elle a vu le jour sous la plume du tandem Gardner Fox / Sheldon Moldoff .

Hawkgirl1

Introduite dans Flash Comics #1 en janvier 1940 , Hawkgirl ne doit pas être confondue avec la Hawkwoman de Gardner Fox et Joe Kubert, bien que des points de concordance existent. Archéologue de formation, elle se distingue de ses confrères et consœurs de la Justice League par son aptitude à voler, à maîtriser les lois de la gravité aussi bien que celle de la réincarnation et à être en capacité de guérir certaines blessures grâce aux origines égyptiennes ancestrales qu’elle possède. Autant d’atouts qui font d’elle un membre éminent de l’équipe de justiciers protégeant Starling City et Gotham, contre tous les criminels qui cherchent à y répandre le chaos.

Pour suivre l’actu DC Comics, restez connectés !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier