Warner Bros. Actualités

Dans le noir : David F. Sandberg, un nom à retenir

Publié

Dans le noir : David F. Sandberg, un nom à retenir

Le marchand de sable n'a qu'à bien se tenir. Un jeune réalisateur s'est apparemment donné comme mission de vous priver de sommeil. David F. Sandberg apparaît comme le nouvel espoir du frisson au cinéma. Son premier long métrage, Dans le noir , tient toutes ses promesses, dont celle de donner la chair de poule . Et invite le spectateur à penser à deux fois avant d'éteindre la lumière une fois le soleil couché… Inventif comme il en existe peu, le natif de Jönköping plonge les spectateurs dans la pénombre où une créature ne laisse deviner que sa silhouette. Un procédé minimaliste mais efficace à souhait.

Un réalisateur approuvé par James Wan

Cette technique, David F. Sandberg l'a utilisée deux ans auparavant dans le court métrage sur lequel se base Dans le noir. Très vite, les 2 minutes et 42 secondes font le tour d'Internet et effraient les festivals du genre. L'homme derrière le succès se voit récompensé par le prix du meilleur réalisateur à Who's There en 2014. Une réussite qui ne passe pas inaperçue, surtout à Hollywood et pour James Wan . L'homme qui domine l'horreur à Hollywood en ce moment grâce au succès des sagas Insidious et Conjuring a pris Sandberg sous son aile. Il ne tarit d'ailleurs pas d'éloges à son sujet : «C'est essentiel de trouver un réalisateur qui comprend comment fabriquer des scènes d'horreur et construire de la tension et du suspense. Il est clair pour nous [lui et New Line] que David a l'instinct pour y arriver »

Danslenoir5

Sans surprise, Wan produit Dans le noir . Via sa société Atomic Monster, le coauteur de Saw enfile la casquette de producteur, qu'il n'a pas fini de porter. Alors que le film a connu un démarrage express récoltant vite plus de vingt millions de dollars, une suite a rapidement été mise dans les tuyaux. Le Sino-Malaisien est tombé sous le charme de l'horreur avec des petits moyens du Suédois, comme cette scène éclairée uniquement à la bougie. Ce dernier refuse d'utiliser des effets spéciaux en images de synthèse car « le cerveau sait que ce n'est pas réel, ce qui empêche l'arrivée de la peur. Dans les films d'horreur, seule une vraie présence peut faire peur ».

DansleNoir6

Wan lui accordant déjà une confiance aveugle, il lui a même remis les rênes d'Annabelle 2 , le spin off de Conjuring : les dossiers Warren . Sandberg ne rêvait que d'une chose, gérer un plateau. Même si ce dernier estimait encore récemment cela comme « surréaliste », c'est donc devenu réalité. Mais ça ne l'éloigne pas des courts métrages. Il continuera bel et bien à placer sa femme dans tous ses petits films. Actrice et scénariste, Lotta Lansten est l'héroïne malheureuses de toutes les idées tordues de son mari.

Du court au long

Sur le plateau d'Annabelle 2 , il s'est dit heureux de diriger des longs métrages mais qu'il continuerait à réaliser des courts : « Ils sont plus drôles à faire et j'ai moins de pression sur le dos ». Dans le noir n'a pas été le seul petit format à effrayer les internautes. Attic Panic (une présence effrayante dans un grenier), Cam Closer (l'appareil photo d'un téléphone montrant des phénomènes étranges) ou Pictured (une jeune fille sur une photo changeant de position dès qu'on détourne le regard) ont démontré que David F. Sandberg savait y faire dans l'horreur. Il a d'ailleurs annoncé que New Line Cinema et lui discutaient sur l'adaptation en long de ces précédents travaux. L'occasion pour lui de continuer à effrayer les cinéphiles et amateurs du genre.

Dans le noir débarque dans les salles le 24 août , avec Maria Bello, Teresa Palmer et Billy Burke.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier