Warner Bros. Actualités

Que vous réserve Crashing, la série de Judd Apatow pour HBO ?

Publié

Que vous réserve Crashing, la série de Judd Apatow pour HBO ?

Comme chez lui sur HBO, Judd Apatow se prépare à dévoiler une nouvelle série de son cru aux téléspectateurs de la chaîne câblée, à retrouver sur le bouquet OCS de ce côté de l’Atlantique. Le roi de la comédie décomplexée crée Crashing à quatre mains avec l’humoriste Pete Holmes , connu pour sa liberté de ton et son cynisme assumé. À ne pas confondre avec le programme éponyme de George Kane (diffusé l’an dernier), le Crashing de 2017 est un show qui pourrait prendre la relève de Girls dans le cœur des trentenaires en quête de repères. On vous dit pourquoi.

L’après Girls

Si Girls a souvent été présentée comme une déclinaison irrévérencieuse de Sex and the City , Crashing abat aussi la carte du New-Yorkais de la génération Y . Cultivant un humour poil à gratter qui ravira les fans du genre, cette série pétillante vaut à Apatow de prolonger l’aventure télévisuelle, en marge de sa carrière de cinéaste à succès. Le réalisateur de 40 ans: mode d'emploi et mentor de Lena Dunham verra sa protégée faire ses adieux à Girls avec la prochaine et dernière saison (à partir du 12 février). Une série qu’il a coproduite et qui a reçu deux Golden Globes®. À présent c’est en collaborant avec un autre talent de la comédie que Judd Apatow étoffe son cv, l’irrésistible Pete Holmes .

Crashing1

Après avoir été à l’affiche de son propre show (le bien nommé Pete Holmes Show ), ce dernier prend du galon avec Crashing dont il est co-créateur, coscénariste et interprète principal . Éloquent, le titre (qui signifie s’effondrer en français) ne laisse que peu d’espoir à l’infortuné héros qu’il incarne. Baptisé Pete et exerçant le métier d’humoriste, ce personnage lui ressemble. Quand on le découvre dans le pilote, son karma est au plus bas… Apprenant que sa femme ( Lauren Lapkus ) le trompe, il assiste impuissant à la fin de leur mariage, ce qui signe aussi le début d’une phase d’introspection pour le quasi-quadragénaire, obligé de faire le point sur sa vie.

Originale et référentielle

Bien sûr, rien ne se passe comme escompté. Optant pour la thérapie par le rire , il confie ses problèmes au public de son spectacle de stand-up . Une catharsis qui a pour seul effet de provoquer un sentiment de gêne dans l’assistance. Comment Pete va-t-il réussir à rebondir alors qu’il déclenche même le rire involontaire de ses proches ? Un loser désabusé auquel on peut facilement s’identifier, qui porte l’intrigue avec efficacité. Dans la bande annonce, on le voit susciter la consternation d’un ami après lui avoir confié ne pas connaître The Wire . Un clin d’œil adressé à HBO , qui se conclut par la réplique : « Il n’y a pas de bonne façon d’annoncer aux gens qu’on n’a pas vu The Wire ».

Crashing2

Invité sur le tournage, une journaliste de Vulture estime que la série « dresse un portrait remarquablement spécifique et authentique du monde stand-up ». Noyant son chagrin sur scène le soir venu, ce personnage de clown triste reflète la désillusion d’une génération esseulée. Le casting des rôles secondaires, également haut en couleur, permet au tandem Apatow-Holmes de peindre une fresque captivante de l’Amérique d’aujourd’hui. On rit et on réfléchit , dans la pure tradition HBO. Interrogé sur ses modèles, l’humoriste cite Girls comme une influence directe de la série. La boucle est bouclée et les fidèles de Lena Dunham devraient être au rendez-vous pour faire la connaissance de ce lointain cousin qu’on aime déjà !

Pour rappel, Crashing est à suivre sur nos écrans en US+24 sur OCS City à partir du 20 février.

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier