Warner Bros. Actualités

La Couleur pourpre, le premier film engagé de Spielberg et Oprah Winfrey

Publié

La Couleur pourpre, le premier film engagé de Spielberg et Oprah Winfrey

Scénarisé par Menno Meyjes, d’après le roman d’Alice Walker, La Couleur pourpre (1985) n’est pas seulement le film qui a propulsé Whoopi Goldberg au rang de star internationale. Sorti en 1985, il combine les talents de Steven Spielberg et de la future présentatrice Oprah Winfrey qui tient ici le rôle de Sofia. Retour sur le drame aux 11 nominations aux Oscars®.

Gagner son indépendance

Révélée par La Couleur pourpre, Whoopi Goldberg (de son vrai nom Caryn Elaine Johnson) est davantage connue pour ses comédies nineties que pour ce long métrage dramatique sur fond d’émancipation des femmes noires dans l’Amérique des années 1920. À l’instar d’Oprah Winfrey, elle a aujourd’hui délaissé les studios de cinéma pour les plateaux de télévision. Au milieu des années 1980, alors qu’elle débute dans le septième art après des premiers pas sur les planches de théâtre, le réalisateur d’E.T. l’extra-terrestre lui offre le rôle Celie Johnson, la sœur de Nettie (Akosua Busia).

1

Récompensé du prix Pulitzer de la fiction, le roman originel a été publié trois ans avant que Spielberg ne le porte à l’écran et près de 25 ans avant que Gary Griffin ne l’adapte en comédie musicale. Cette histoire inspirante se déroule dans un décor âpre. Ballotée entre un père abusif et un mari violent surnommé « Monsieur », Celie vit des heures difficiles. Grâce à la complicité qu’elle partage avec sa sœur et à son apprentissage de la lecture, elle réaffirme sa personnalité. Poussée à bout, elle manque de commettre l’irréparable et c’est dans ce contexte qu’intervient Sofia (Oprah Winfrey), afin d’apaiser les esprits…

Le drame du « Roi du Divertissement »

Ce scénario tiraillant n’a pas manqué d’émouvoir l’Académie, qui a cité La Couleur pourpre dans la quasi-totalité des catégories en 1986. Surnommé « The King of Entertainment » (le Roi du Divertissement), Spielberg est alors à son apogée : dix ans se sont écoulés depuis Les Dents de la mer et il vient de signer Indiana Jones et le temple maudit. Oprah Winfrey (sélectionnée comme meilleure actrice secondaire) n’est, quant à elle, pas encore la reine des talkshows que les téléspectateurs applaudissent à chaque émission. La jeune femme est toutefois déjà encline à faire porter sa voix auprès du public et sa participation à ce film engagé en est la preuve.

2

Il s’agit de son baptême du cinéma et, en dépit de rôles du même acabit dans Selma et Le Majordome, c’est son propre rôle qui lui permet de faire passer les messages qui lui tiennent à cœur. Auparavant, Spielberg a pour sa part traité le thème de la Seconde Guerre mondiale sous l’angle de la comédie avec 1941 (1979) sans trouver son public et La Couleur pourpre est son premier film véritablement engagé. Enregistrant 88% de satisfaction sur Rotten Tomatoes, le long métrage fait battre le cœur de la presse, comme le souligne le Chicago Sun Times : « C'est un film génial, chaud, dur, impitoyable, triomphant, et il n'y a pas une scène qui ne brille pas par l'amour des gens qui l'ont fait »

Redécouvrez La Couleur pourpre en Blu-ray™

Et n’oubliez pas que Steven Spielberg vous donne rendez-vous au cinéma le 28 mars avec Ready Player One

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier