Warner Bros. Actualités

Écrivains à Hollywood : Le Repas de Noces, 1er scénario de Gore Vida

Publié

Écrivains à Hollywood : Le Repas de Noces, 1er scénario de Gore Vida

Romancier et essayiste, connu pour sa liberté de ton et son style littéraire en marge des courants de pensée dominants, Gore Vidal a laissé son empreinte à Hollywood, en signant près d’une cinquantaine de scénarios pour le cinéma et la télévision. « Géant de la littérature américaine » pour L’Express, il a tracé sa route – seul – sans jamais se préoccuper du préjudice que pourraient lui causer les rapports orageux qu’il entretenait avec ses confrères.

Si son caractère entier et les scandales qui ont rythmé son parcours ne l’ont pas empêché d’accomplir une carrière au sommet, c’est avant tout grâce au talent dont Gore Vidal faisait preuve à chaque fois qu’il s’installait à sa machine à écrire. En 1956, il s’inspire de l’œuvre d’un autre auteur américain, Paddy Chayefsky, pour signer le scénario du Repas de Noces, son premier pour le cinéma. Mis en scène par Richard Brooks, ce film est aujourd’hui disponible au sein de la collection Écrivains à Hollywood des Trésors Warner ; l’occasion de redécouvrir cette comédie dramatique au charme intemporel.

Apprenant, au cours d’un repas de famille, que leur fille va se marier, un couple d’origine modeste décide de tout mettre en œuvre pour offrir à Jane (Debbie Reynolds) la cérémonie rêvée. En dépit de la préférence de cette dernière pour une fête sans fioriture, ses parents se sentent en compétition avec ceux du futur époux, Ralph (Rod Taylor) dont la sœur a eu droit à un mariage somptueux. Prête à sacrifier toutes les économies que son mari (Ernest Borgnine) a durement gagnées en travaillant comme chauffeur de taxi, la mère de Jane – Aggie Hurley, alias Bette Davis – est décidée à jouer des coudes avec la belle-famille… quoi qu’il puisse lui en coûter.

Alors que l’intrigue que Chayefsky a imaginée pour le petit écran, en écrivant la première version du Repas de Noces, pourrait faire penser à un Vaudeville, nul doute que le film de Richard Brooks et Gore Vidal se situe dans une veine plus sombre. Grâce au jeu magnétique de Bette Davis, qui incarne à la perfection la femme jalouse et avide à l’origine des hostilités, la véritable nature de chaque personnage se révèle. Désormais, la manipulation dicte sa loi dans ce huis-clos familial où le paraître a pris le pas sur la raison. Un jeu doux-amer servis par un casting cinq étoiles aux dialogues acérés.

Pour rappel, la collection Écrivains à Hollywood est disponible actuellement en édition DVD et exclusivement sur le portail officiel de la boutique Warner !

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier