Warner Bros. Actualités

Clint Eastwood, réalisateur d’anthologie

Publié

Clint Eastwood, réalisateur d’anthologie

En dépit de la quarantaine de films qui porte son sceau, Clint Eastwood conserve une part de mystère qui entretient sa légende. Figure incontournable d’Hollywood, c’est d’abord face caméra qu’il a contribué à écrire l’histoire du cinéma américain, avant de se lancer dans la mise en scène avec brio. L'Homme des hautes plaines, Josey Wales hors-la-loi, Bronco Billy et Pale Rider, par exemple, pour ses premiers tours de manivelle sur fond de Far West. Octogénaire toujours prolifique, il ne semble pas près de vouloir devenir retraité, pour le plus grand plaisir de ses millions d’aficionados qui se réjouissent de découvrir son dernier projet : le biopic Sully (30 novembre) , porté par Tom Hanks. L’occasion de revenir sur les moments-clés du parcours de ce quadruple oscarisé, avec un coffret d’anthologie disponible en édition limitée 40 Blu-ray / 50 DVD . Précommandable en cliquant ici.

Multi-oscarisé

À 86 ans, Clint Eastwood donne toujours l’impression d’être le fin limier qu’on découvrait à l’affiche des westerns spaghettis qui ont fait sa renommée. Artiste aux mille facettes, il a pris l’habitude de surprendre son public, en déplaçant le curseur de la moralité selon les personnages qu’il incarne ou met en scène. Le dernier en date à avoir suscité le débat est celui que Bradley Cooper campe dans American Sniper , Chris Kyle, alias le tueur d’élite recordman de l’armée US. Un homme ambivalent, avec ses failles et sa part d’ombre, comme Eastwood les affectionne.

Eastwood1

Dans Sully , le réalisateur s’intéresse à un homme qui a changé le destin des « 155 âmes » se trouvant à bord de son avion de ligne. À sa manière, Eastwood a lui aussi changé le destin des cinéphiles, comme en attestent les 4 statuettes dorées auréolant son impressionnant tableau de chasse. Faisant partie du club fermé des multi-oscarisés, il ne se repose pas sur ses lauriers et va toujours plus loin dans ses thèmes de prédilection, en construisant sa filmographie autour d’une figure archétypale : celle du héros ordinaire en proie à un avenir extraordinaire , confronté à des dilemmes humanistes.

AmericanSniper

Filmer à hauteur d’homme

Si on retrouve ce pattern dans ses longs métrages les plus récents – Million Dollar Baby , le diptyque Lettres d'Iwo Jima / Mémoires de nos pères, L'Échange, Gran Torino, Invictus – ses œuvres de jeunesse se déclinent davantage sous le signe de l’action. Impossible d’oublier les répliques cinglantes de l’Inspecteur Harry, dont le surnom de Dirty a bien failli coller à la peau de son interprète. Dans L'Homme des hautes plaines, Josey Wales hors-la-loi, Bronco Billy et Pale Rider, il se réserve le rôle du lonesome cowboy , avant d’explorer la veine du thriller dans La Sanction (1975) et de plonger dans l’Amérique de la Grande Dépression avec Honkytonk Man (1982). De quoi aborder les nombreuses expressions de son talent, comme le souligne Positif au sujet de J. Edgar :

« Eastwood surprend encore en livrant un anti-film d'action, autoportrait fantasmé d'un homme et d'un pays (...) Difficile de ne pas tracer un parallèle troublant avec Citizen Kane »

Sully3

Marchant ainsi dans les traces d’Orson Welles , Clint Eastwood livre sa vision du monde à travers ses films, en revisitant aussi bien le passé, que le présent et même l’avenir avec un détour par la case cinéma fantastique grâce à Au-delà (2011). Bien que le portrait d’homme soit sa spécialité, il est délicat de faire celui de ce portraitiste, qui semble toujours là où on ne l’attend pas. Alors que le sauvetage mené par Chesley 'Sully' Sullenberger a fait la une des médias en 2009, Eastwood retrace le cours de cet amerrissage hors du commun, en s’attachant à la personnalité de celui qui était aux manettes ce jour-là. Une manière d’insuffler une émotion supplémentaire à cet événement littéralement incroyable, tout en faisant ce qu’il sait faire de mieux : tomber le masque de son protagoniste et le filmer à hauteur d’homme.

Très attendu de ce côté de l’Atlantique, Sully vient de sortir aux États-Unis, où il est d’ores et déjà plébiscité par la presse, avec 73% de satisfaction sur Rotten Tomatoes . Découvrez-le à votre tour, rendez-vous au cinéma le 30 novembre !

Pour patienter, le coffret d’anthologie Clint Eastwood est disponible en édition limitée 40 Blu-ray / 50 DVD . Précommandable en cliquant ici

Il comprend :

  • American Sniper
  • Jersey Boys
  • Une Nouvelle chance
  • J. Edgar
  • Au-Delà
  • Invictus
  • Gran Torino
  • L'Échange
  • Lettres d'Iwo Jima
  • Mémoires de nos pères
  • Million Dollar Baby
  • Mystic River
  • Créance de sang
  • Space Cowboys
  • Jugé Coupable
  • Les Pleins pouvoirs
  • Minuit dans le jardin du bien et du mal
  • Sur la route de Madison
  • Un Monde parfait
  • Impitoyable
  • Chasseur blanc, cœur noir
  • La Relève
  • Pink Cadillac
  • L'Inspecteur Harry
  • Magnum Force
  • Le Retour de l'Inspecteur Harry
  • L'Inspecteur ne renonce jamais
  • L'Inspecteur Harry est la dernière cible
  • Bird
  • Le Maître de guerre
  • Pale Rider le cavalier solitaire
  • Haut les flingues
  • La Corde raide
  • Firefox l'arme absolue
  • Honkytonk Man
  • Bronco Billy
  • Ça va cogner
  • L'Évadé d'Alcatraz
  • Doux dur et dingue
  • L'Épreuve de force
  • Josey Wales Hors la loi
  • La Sanction
  • Breezy
  • L'Homme des hautes plaines
  • Un Frisson dans la nuit
  • De l'or pour les braves
  • Quand les aigles attaquent
  • Le Bon, la brute et le truand
  • Pour une poignée de dollars
  • Et pour quelques dollars de plus

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier