Warner Bros. Actualités

Les immanquables du Cinéma de plein air de La Villette 2017

Publié

Les immanquables du Cinéma de plein air de La Villette 2017

Pour sa 27e édition, le Festival Cinéma de plein air de La Villette réinvestit la pelouse du 19e arrondissement de la capitale. Du 20 juillet au 20 août , cinéphiles et noctambules sont conviés à cet événement gratuit, chaque soir dès la tombée de la nuit. Comme de coutume, les grands films se bousculent à la programmation. Coup de projecteur sur 3 séances qui retiennent notre attention !

Soleil Vert (23 juillet)

À la croisée du film d’anticipation et du film catastrophe, Soleil Vert (1973) offre une plongée anxiogène dans un univers SF devenu culte. Richard Fleischer ( 20 000 Lieues sous les mers ) signe ce thriller paranoïaque grâce sur un scénario que Stanley R. Greenberg adapte du roman d'Harry Harrison . « De bons éléments, solides, dont la somme est suffisamment efficace pour convaincre », souligne Time Out .

SoleilVert1

En 2022, dans un New York post-apocalyptique en ruines, la population survit plus qu’elle ne vit en tentant de se procurer la seule nourriture disponible : celle que produit l’obscure société Soylent Green. Mais le pouvoir que Soylent Green exerce sur les New-Yorkais est sur le point de basculer… Au sein de cette ville déshumanisée et régie par une milice répressive, l’inspecteur Thorn ( Charlton Heston ) enquête sur l’étrange disparition de William Simonson, qui va le mener au terrible secret que cache Soylent Green.

Sur la route de Madison (29 juillet)

Empreint de mélancolie, Sur la route de Madison (1995) invite le spectateur dans le Midwest des années 1960 , décor d’une romance déchirante portée par le couple Meryl Streep / Clint Eastwood . Dans ce cadre bucolique et sauvage, Francesca Johnson est une mère au foyer lasse de son quotidien. La venue inopinée d’un photographe de National Geographic va troubler son équilibre, pendant que sa famille est en vacances. Les amants le savent, leurs routes sont amenées à se séparer et, à mesure que l’inévitable se rapproche, les adieux se font plus douloureux.

SurLaRouteDeMadison1

Touché par le roman éponyme de Robert James Waller , Eastwood s’est beaucoup impliqué dans cette adaptation. À la fois devant et derrière la caméra, il fait preuve d’une grande sensibilité et parvient à retranscrire en images toute l’émotion du best-seller original. La structure narrative du film renforce cet aspect en présentant l’histoire sous forme de flashback . Œuvre universelle, Sur la route de Madison transcende les générations et offre un moment de cinéma profondément émouvant.

Les Affranchis (5 août)

Film de genre adoré des puristes, Les Affranchis (1990) relate l’ascension et la chute d’un caïd campé par Ray Liotta aux côtés de sa « famille », Robert De Niro et Joe Pesci , irrésistibles en boss sans scrupules. Considéré comme le premier jet des Soprano , ce thriller mafieux signé Martin Scorsese a inspiré la série HBO en de nombreux aspects, à commencer par son casting, auquel figurent Lorraine Bracco et Michael Imperioli . Au générique des caméos on retrouve, pour l’anecdote, les parents de Scorsese, ainsi que Samuel L. Jackson et Vincent Gallo.

LesAffranchis2

Mais si le film est resté célèbre c’est d’abord pour son respect des codes mafieux, ses répliques redoutablement incisives et son cynisme assumé. Un cocktail détonnant, résumé en une ligne de dialogue : « Je te préviens c’est toi qui creuse » (De Niro). Oscarisé® (Joe Pesci dans la catégorie meilleur acteur secondaire) et placé en bonne position du top des 250 meilleurs films de tous les temps selon IMDb, Les Affranchis est une « épopée sinistre et drôle, vraie de bout en bout (...) fascinante et angoissante ».

Pour rappel, le 27e Cinéma de plein air de La Villette vous attend du 20 juillet au 20 août à Paris.

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier