Warner Bros. Actualités

À vos fourneaux avec Charlie et la chocolaterie

Publié

À vos fourneaux avec Charlie et la chocolaterie

Qui dit Pâques , dit chocolat. Et qui dit chocolat dit… Charlie et la chocolaterie ! Irrésistible héros des aventures de Roald Dahl , l’attachant Charlie Bucket a bercé l’enfance de millions de lecteurs. Au-delà des trésors sucrés de Willy Wonka , les inconditionnels de Dahl raffolent surtout le double niveau de lecture de ce livre culte. Une spécificité qu’on trouve également chez un autre artiste, avec qui le romancier partage de nombreux points communs, Tim Burton. Paru pour la première fois en 1964, le roman de jeunesse a connu un tel engouement auprès du public, que son auteur prolongera l’épopée de Charlie dans l’espace, en 1972, avec une suite intitulée Charlie et le Grand Ascenseur de verre. Au cinéma, seul le premier tome a fait l’objet d’une adaptation et pas des moindres puisqu’elle est signée du tandem Depp / Burton, qui en profite pour réaliser la 5e de ses 8 collaborations. Pour vous replonger dans ce film alléchant, un conseil : conjurez la gourmandise avec la recette des œufs de Pâques en chocolat !

Du livre au film

Dans la mémoire collective, Roald Dahl est célèbre pour sa contribution majeure à la littérature de jeunesse des années 1960-1970 , grâce au diptyque qu’il consacre à Charlie, petit Londonien sans le sous, propulsé au cœur d’une fabuleuse aventure grâce à une simple tablette de chocolat contenant un ticket doré gagnant ... Pour autant, en dépit de la légèreté de son intrigue, l’histoire de Charlie renferme un propos sous-jacent bien plus mordant qu’il n’y paraît. Avant de se spécialiser dans le registre des romans pour enfants, Dahl a exprimé ce cynisme avec des œuvres sensiblement plus sombres.

CharlieEtLaChocolaterie1

Des fictions pour adultes, dont certaines ont été déclinées au cinéma, à l’instar de The Night Digger (1971), thriller macabre à souhait qu’il scénarise lui-même et qui n’est pas sans rappeler la fascination de Burton pour les univers funèbres qui servent de toile de fond à ses films. Rien d’étonnant donc, à ce que le cinéaste s’intéresse à l’œuvre de l’auteur, même si le livre sur lequel il jette son dévolu est, a contrario, l’un des plus enjoués de Dahl. En 1971, un an avant que le second tome ne soit édité, l’opus initial a déjà été porté à l’écran par Mel Stuart . Marchant dans ses pas en 2005, Tim Burton joue comme à son habitude la carte de l’originalité, en se réappropriant le monde imaginaire décrit dans les pages du roman et en insufflant une bonne dose de fantaisie.

Une adaptation saupoudrée de beaucoup d’imagination

Avec son étalonnage saturé, ses costumes loufoques et ses décors cartoonesques, le film se dote d’une identité visuelle acidulée, qui fait la patte du réalisateur. Plus de 10 ans après son triomphe au box-office – avec des recettes internationales culminant à 475M$ – le Charlie et la chocolaterie de Tim Burton rappelle que le cinéaste la plus décalé d’Hollywood aime filmer à hauteur d’homme et, plus particulièrement, à hauteur d’enfant. « Délicat et poignant, Charlie et la chocolaterie n'est rien de moins que la déclaration d'amour d'un père à son fils », peut-on lire dans les colonnes de Mad Movies , tandis que Brazil renchérit en évoquant « un pur régal en poudre (aux yeux). À s'en pourlécher les babines » !

CharlieEtLaChocolaterie2

Sans plus attendre, place à la recette des œufs de Pâques en chocolat !

Les ingrédients (pour 4 personnes)

  • 2 cuillères à café de cacao en poudre amer
  • 4 coquilles d'œufs vides
  • 1 œuf
  • 45 g de farine
  • 60 g de sucre en poudre
  • 40 g de beurre
  • 70 g de chocolat noir

La préparation

1.Commencez par préparer vos coquilles d’œuf, en perçant un trou d’environ 1 cm de diamètre à l’aide d’une pointe coupante. Videz ces quatre œufs crus, tout en veillant à conserver le contenu de deux d’entre eux. Mettez ensuite les coquilles ainsi évidées à tremper dans un récipient contenant de l’eau salée et cela pendant une demi-heure. À l’issue des 30 minutes de trempage, rincez-les abondamment à l’eau claire et faites-les sécher.

2.Lorsque les coquilles sont totalement sèches, versez le beurre fondu à l’intérieur et retournez-les pour qu’il s’écoule. Cette étape est destinée à tapisser l’intérieur de chaque coquille, afin de faciliter le démoulage final. Réservez, puis passez à la préparation de la garniture. Au bain marie, faites fondre le chocolat avec le beurre et, parallèlement, mélangez le sucre et l’œuf dans un récipient. Ajoutez-y le chocolat fondu et mélangez à nouveau, de façon à obtenir une préparation liquide la plus homogène qui soit. Versez la farine et la poudre de cacao en les passant au tamis et mélangez une dernière fois.

3.Préchauffez votre four à 180°C (thermostat 6) et, à l’aide d’une poche à douilles remplie de votre préparation chocolatée, garnissez une à une chacune des coquilles. Attention, ne remplissez pas vos œufs au-delà des ¾ pour éviter qu’ils ne débordent à la cuisson. Disposez-les dans un moule à muffin et laissez cuire pendant une vingtaine de minutes. Enfin, après leur refroidissement complet, retirez l’excédent ayant débordé du trou à l’aide d’un couteau et « démoulez » vos œufs en retirant la coquille.

Astuce : Présentez-les dans une boîte à œufs en carton décorée par vos soin ou, pour plus de challenge, cachez-les pour la traditionnelle chasse de Pâques dans le jardin.

C’est prêt !

CharlieEtLaChocolaterie3

Pour (re)voir ce film et les autres pépites de Burton, rendez-vous avec le coffret DVD Blu-ray Tim Burton , en cliquant ici

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier