Warner Bros. Actualités

Superman, héros de Cleveland

Publié

Superman, héros de Cleveland

Philadelphie possède sa statue de Rocky Balboa, trônant fièrement avec ses poings levés au bas des fameuses marches que Stallone monte dans le premier opus des aventures, musclées, de son personnage fétiche. Le parc londonien de Kensington Gardens a sa statue de Peter Pan, éternel enfant à qui Joe Wright a récemment dédié un film live-action plein de malice avec Pan (toujours à l’affiche dans certaines salles). Des exemples parmi tant d’autres qui montrent que Cleveland se devait, elle aussi, d’avoir une statue à la gloire de l’enfant du pays : Superman . Un héros local qui, bien que fictif, se trouve aussi être un super-héros international, nourrissant l’imaginaire des petits et grands toutes générations confondues. Père de tous les super-héros, il a fêté ses 75 ans l’an dernier et continue de truster le podium DC aux côtés de son cadet, le Chevalier Noir. Prochainement réunis dans un crossover attendu de longue date, les deux mythiques personnages s’affronteront dans Batman v Superman : L’Aube de la Justice (23 mars 2016) . D’ici-là, les fans peuvent prendre leur mal en patience grâce à l’annonce de la Mairie de Cleveland, qui a confirmé vouloir ériger une statue de Superman à l’horizon 2017 .

Héros universel

Né sous la plume de Jerry Siegel il y a plus de sept décennies, Superman a toujours tenu une place de choix dans le cœur des habitants de Cleveland (Ohio) . À défaut que Metropolis ou Krypton n’existent, les fans peuvent se rendre sur les traces du super-héros, en visitant la ville – bien terrestre – dont est originaire son auteur. Une ville typique du Midwest américain, devenue le lieu de pèlerinage des aficionados de l’univers DC, qui souhaitent s’imprégner des décors ayant partiellement inspiré la genèse du justicier à la cape. Étape incontournable du circuit touristique : la maison dans laquelle Siegel a vécu et où, avec la complicité du dessinateur canadien Joe Shuster , il a imaginé dès 1933 le profil du futur super-héros ; avant que celui-ci ne fasse sa première apparition dans le numéro d'Action Comics de l’été 1938 .

Superman1

Faisant de Superman le citoyen n°1 de Cleveland, l’histoire de sa création explique l’attachement de la population à cet ambassadeur tout désigné, de sorte que le Conseil Municipal de Cleveland vient de voter en faveur de la construction d’une statue destinée à rendre hommage à Superman. Une décision accueillie avec beaucoup d’enthousiasme, d’autant que le lieu qui a été choisi – les bords du lac Erié – est chargé de symboles puisqu’il faisait déjà la fierté des habitants et qu’il est à la jonction des États-Unis et du Canada, les deux pays dont sont originaires les créateurs de Superman.

Héros de la pop culture

S’il faudra encore patienter jusqu’en 2017 pour découvrir le résultat, on sait d’ores et déjà que la statue sera réalisée en métal poli , d’une hauteur de 4 mètres et agrémentée de cristaux verts représentant la kryptonite de la planète de Kal-El. Un projet des plus prometteurs, dont la conception revient à David Demingon , un artiste qui aura ainsi pour mission de perpétuer la légende de Superman. Et les réjouissances ne s’arrêtent pas là, puisque trois statues supplémentaires complèteront l’œuvre globale, représentant, en plus du personnage de fiction, Jerry Siegel, Joe Shuster et sa femme Joanne , qui avait servi de modèle à la belle Lois Lane . De quoi s’assurer que le super-héros soit bien entouré !

BatmanVSuperman3

Avant de devenir l’icône de la pop culture qu’on connaît aujourd’hui, Superman a d’abord été celle du mythe américain . Si les analystes sont nombreux à avoir tenté de percer la symbolique de ce personnage, à la fois considéré comme un justicier, un sauveur et un 'Monsieur Tout Le Monde' que son alias de journaliste préserve, plusieurs cinéastes ont choisi la voie des arts pour livrer leur vision du mythe. C’est le cas de Richard Donner , qui réalise la première saga consacrée au super-héros dès 1978. Pour l’anecdote, avant que son Superman n’initie la tétralogie éponyme, le légendaire héros avait déjà été porté à l’écran dans un long métrage noir et blanc aussi surprenant que méconnu : Superman et les Nains de l'Enfer (1951) avec, dans le rôle-titre, un acteur dont patronyme fait écho au futur interprète de Superman ( Christopher Reeve ) : George Reeves .

En dépit de quelques soubresauts cinématographiques, Zack Snyder est le premier à faire renaître le super-héros au Septième Art, avec le flamboyant Man of Steel , qui revisite la jeunesse de cet homme d’acier que ses failles ont façonné. De retour dans un crossover qui lui permettra d’affronter Batman (Ben Affleck) lors d’un face-à-face inédit, Superman (Henry Cavill) prouve qu’il n’a pas fini de nous faire rêver grâce à Batman v Superman : L’Aube de la Justice , dans les salles françaises le 23 mars 2016 .

BatmanVSuperman4

Et, pour vous replonger dans la genèse du mythe, (re)découvrez la Collection Superman en cliquant ici.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier