Warner Bros. Actualités

Nuit internationale de la chauve-souris : Les avatars de Batman

Publié

Nuit internationale de la chauve-souris : Les avatars de Batman

Chaque 29 août , à la tombée du jour, les chauves-souris sont à l’honneur. Une initiative destinée à sensibiliser le grand public à ces petites bêtes auxquelles le cinéma a taillé une réputation de suceuses de sang depuis Nosferatu le vampire . Dans les BD, elles ont la cote grâce à un ambassadeur de choc : Batman . L’occasion de se pencher en toute subjectivité sur ses avatars emblématiques.

Les versions animées

Dans la continuité des BD originelles, l’animation s’est emparée du phénomène Batman. Batman, la série animée , de Bruce Timm, captivera les téléspectateurs hexagonaux dès 1993 sur Canal Plus, avant de conquérir une plus large audience en 1995 sous l’égide des Minikeums . Impossible d’oublier la silhouette du Chevalier noir fendant l’obscurité de Gotham dans le générique. Depuis, la vague des animés d’inspiration nippone a pris le pas, avec des aventures en versions longues. En 2010, Timm produit Batman et Red Hood : Sous le masque rouge et, quatre ans plus tard, Ethan Spaulding devient son héritier en signant Le Fils de Batman .

Des animés disponibles dans un coffret d’anthologie en cliquant ici.

Les incarnations live

On ne compte plus les déclinaisons du justicier au cinéma. Dans Batman (1989), puis Batman Le Défi (1992), c’est Michael Keaton qui enfile le masque pour Tim Burton. Plus de 25 ans avant de jouer les journalistes engagés du Boston Globe , le comédien passait son baptême de justicier dans ce diptyque délicieusement cartoonesque. Suivront Val Kilmer dans Batman Forever (1995) et George Clooney pour Batman & Robin (1997), tous deux réalisés par Joel Schumacher, sur un ton plus baroque.

Batman

Le héros de Kane et Finger est aujourd’hui l’indétrônable leader des blockbusters DC aux côtés de Superman. Il l’a prouvé avec le crossover BVS (2016) et le confirmera dans le film choral Justice League (15 novembre), de Snyder et Whedon. Prochainement, le Batman solo (2018) de Matt Reeves devrait définitivement assoir Ben Affleck dans le personnage. Entre temps, Christian Bale avait permis à la trilogie Dark Knight de Christopher Nolan de devenir le plus gros succès de la Warner, aujourd’hui talonné par sa consœur Gal Gadot dans Wonder Woman .

Retrouvez l’intégrale Dark Knight en cliquant ici.

Les déclinaisons Lego et jeux vidéo

L’animation ne se limite pas aux films et séries, elle s’étend aussi aux consoles de jeux. Avec ses graphismes plus vrais que nature et son gameplay immersif, Batman Arkham Asylum lançait une saga d’aventure pleine d’action en 2009. Dans la foulée, City, Origins et Knight ont étoffé la licence, jusqu’au titre VR paru l’an dernier. De quoi permettre aux gamers de se rêver en protecteur de Gotham. Ils peuvent aller plus loin en tâtant de la manette avec le diptyque Injustice , où la frontière entre le bien et le mal est délicieusement trouble.

LegoBatman1

Toujours au registre des images de synthèse, mais sur grand écran cette fois (et avec davantage de couleurs), l’univers Lego a aussi réservé une place de choix à Batman. Rebaptisé Lego Batman, il est doublé par Will Arnett en VO et Arnaud Ducret en VF dans La Grande Aventure Lego (2014). On ne change pas une équipe qui gagne et, au moment d’être promu au rang de star de son propre film, le personnage à l’égo démesuré est toujours incarné par Arnett dans la version américaine de Lego Batman, Le Film (2017). Côté Frenchies c’est en revanche Philippe Valmont qui donne de la voix en revêtant le rôle-titre.

Lego Batman, Le Film , disponible en Blu-ray en cliquant ici.

Attention