Warner Bros. Actualités L'Actu Cinéma

Sortez les crocs : le film de requins Peur bleue a 20 ans

Publié

Sortez les crocs : le film de requins Peur bleue a 20 ans

Depuis le succès inattendu des Dents de la mer, signées Spielberg, en 1975, le film de requins est devenu un genre cinématographique en soi, à mi-chemin entre horreur, thriller et aventures aquatiques. En 1999, le roi des blockbusters Renny Harlin (58 minutes pour vivre, Cliffhanger…) en livre une nouvelle version, angoissante et divertissante, qui mêle expérience scientifique, chasse au requin et survival. Retour sur un classique.

Catastrophe sous les flots

Susan McAlester (Saffron Burrows) est une brillante scientifique qui mène des recherches sur la maladie d'Alzheimer, à partir d'ADN de requin. Au mépris des règles d'éthique, elle crée des hybrides, aux capacités cérébrales supérieures, dans un centre sous-marin de haute technologie… Mais ces bestioles ont le goût du large et un spécimen parvient à s'échapper. Alors que les investisseurs s'interrogent sur le danger que représentent ces monstrueuses créatures et menacent de fermer le centre, Russell Franklin (Samuel L. Jackson), le directeur du laboratoire pharmaceutique derrière le projet, est dépêché sur les lieux pour remettre les choses en ordre. Une tempête s'abat sur la zone et l'équipage est contraint de rester confiné tandis que les requins manifestent des comportements de plus en plus agressifs et coordonnés. Une tentative de fuite en sous-marin échoue et Russell meurt happé par un requin au passage.

Saffron Burrows, Samuel L. Jackson, Thomas Jane et Michael Rapaport dans Peur Bleue Côté cuisine, Preacher (LL Cool J) doit aussi faire face aux assauts d'un requin, qu'il finit par tuer en le faisant exploser. Il ne reste plus aux survivants que d'essayer de remonter à la surface par un conduit d'ascenseur. Leur lente progression est rendue difficile par les attaques des requins, qui croquent quelques personnages secondaires au fil des péripéties. Susan essaie de récupérer ses recherches mais elle subit alors aussi l'assaut d'un requin qu'elle électrocute, détruisant en même temps ses précieux documents. Dans la séquence finale du film, Susan, Carter (Thomas Jane) et Preacher sont sur le point de s'en sortir lorsqu'ils se rendent compte que la stratégie des requins depuis le début était de noyer le complexe pour s'en échapper. Prise au piège sous l'eau, Susan se jette dans la gueule du dernier requin vivant pour faire diversion, pendant que Carter et Preacher le harponnent avec un projectile explosif. Les deux finissent par regagner la surface presque sains et saufs

Clins d'œil à Spielberg

A l'origine, le personnage de Saffron Burrows devait survivre à l'affrontement final avec les requins, mais les premiers tests ont révélé que le public n'adhérait pas à cette rédemption, car Susan McAlester était vue comme la "méchante" de l'histoire. Le montage final donne donc la part belle à Samuel L. Jackson, présenté comme le héros lors de la promotion du film alors qu'il meurt dans la première moitié, et à LL Cool J, avec ses répliques hilarantes. Dans le personnage cool du gardien de requins, un de ses premiers rôles principaux au cinéma, Thomas Jane crève l'écran : il incarnera par la suite The Punisher dans sa première adaptation ciné, avant de devenir un visage familier des sériephiles (Hung, Texas Rising, The Expanse…).

Stellan Skarsgard dans Peur Bleue (1999) Les requins du film sont un mélange d'images de synthèse et d'animatroniques particulièrement effrayants. Samuel L. Jackson a raconté être impressionné par le rendu des animaux, jusqu'à avoir le sentiment qu'ils étaient vrais. Inspirés par le requin mako, l'un des plus dangereux, ils sont toutefois irréalistes, deux à trois fois plus gros que leur version naturelle. Comme un clin d'œil à la trilogie de Spielberg, chacun des trois requins meurt dans les mêmes circonstances que les monstres des Dents de la mer.

Classique aquatique

Côté coulisses, le scénariste Akiva Goldsman réussit avec Peur bleue son coup d'essai en tant que producteur. Il supervisera ensuite d'autres succès au box-office comme Mr & Mrs Smith et Hancock. Toujours associé à Warner Bros., il a assuré la production du Roi Arthur : La Légende d'Excalibur en 2017 et on retrouvera son nom au générique de Doctor Sleep fin 2019. La bande originale du film est signée Trevor Rabin, à qui l'on doit entre autres les musiques d'Armageddon et des spin-offs de L'Exorciste sortis au milieu des années 2000. Des morceaux hip-hop et R&B ont également été créés pour le film, dont deux titres interprétés par le comédien rappeur LL Cool J qui illustrent le générique de fin.

Thomas Jane dans Peur Bleue La recette est efficace, comme l'ont noté les critiques à l'époque. Pour le Figaroscope : "Pas de temps mort et des cascades à répétition. On rit aussi beaucoup car l'humour prime" ; selon Le Parisien : "Le scénario tient. Il est solidement riveté. Ses interprètes sont crédibles, les images spectaculaires. On ressent le grand frisson". Après la saga des Dents de la mer, Peur bleue est souvent considéré aujourd'hui comme l'un des meilleurs films de requin !

Replongez dans Peur bleue en DVD et Blu-Ray.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier