Warner Bros. Actualités L'Actu Cinéma

La Malédiction de la Dame Blanche : les confidences du casting

Publié

La Malédiction de la Dame Blanche : les confidences du casting

Film d’horreur au cinéma dès le 17 avril 2019, La Malédiction de la Dame Blanche revisite le mythe de la femme fantôme qui terrorise le monde entier. Sur le tournage, les comédiens ont frissonné de peur face à cette mythique figure effrayante. Découvrez leurs confidences !

Des acteurs terrorisés par la Dame Blanche

Basé sur une légende effrayante connue de tous, le film se passe à Los Angeles dans les années 70. Il relate les mésaventures d’Anna, une mère dont les enfants ont été pris pour cible par la Dame Blanche. Désemparée, elle est obligée de faire appel à un guérisseur nommé Rafael Olvera pour tenter de sauver ses bambins. Linda Cardellini, qui campe Anna, n’est pas insensible à ce mythe : "Qu'on y croit ou pas, il y a quelque chose dans cette histoire qui ne peut vous laisser indifférent, qui que l'on soit et quel que soit l'âge auquel on y est confronté. Car, au fond, on a tous une mère, on a tous été enfants et certains d'entre nous ont leurs propres enfants", explique-t-elle.

La Malédiction de la Dame Blanche

Patricia Velasquez incarne une maman qui tente d’avertir Anna des dangers de la Dame Blanche. Elle s’est souvenue de son enfance et de la peur qu’elle ressentait déjà envers ce spectre terrifiant. "J'ai grandi entre le Mexique et le Venezuela et l'histoire de cette femme qui pleure ses enfants disparus a bercé mon enfance", raconte-t-elle. "Quand on était petits, on nous répétait sans cesse qu'il fallait être sage car, sinon, la Dame Blanche viendrait nous chercher. Du coup, on était très sages et on y croyait dur comme fer".

"Le plus terrifiant dans cette histoire, c'est qu'on a le sentiment qu'elle pourrait se passer dans la réalité" Raymond Cruz, alias Rafael Olvera

Un travail main dans la main avec le réalisateur

Malgré la thématique effrayante du film, une bonne ambiance régnait sur le tournage et le réalisateur Michael Chaves se montrait très présent pour ses comédiens. Linda Cardellini se confie sur son rôle et sur le soutien qu’elle a reçu : "Il y a des passages du film qui, en tant que mère, sont difficiles à regarder. Michael a un grand sens de la mise en scène et il est tellement ouvert aux propositions qu'on fait un vrai travail d'équipe. Il souhaitait cerner la vérité de cette histoire, et donner à sentir ce qu'on pouvait éprouver en vivant ces terribles événements. Du coup, on prenait un grand plaisir à jouer ces scènes particulièrement éprouvantes."

Linda Cardellini dans La Malédiction de la Dame Blanche

Michael Chaves garde quant à lui un excellent souvenir du professionnalisme de ses actrices qui n’ont pas hésité à se plonger dans leurs personnages malgré leur complexité. "Linda et Patricia sont mères dans la vraie vie – et il s'agit de deux rôles éprouvants pour une mère - , mais elles ont toutes les deux joué le jeu à fond ! Elles puisent dans des émotions à la fois profondément humaines et instinctives, si bien que c'est tout simplement fascinant à voir", dit-il.

Enfin, Raymond Cruz, qui joue le guérisseur rêvant de combattre la Dame Blanche, explique lui aussi avoir très bien vécu le tournage. Il se souvient : "on entendait Michael derrière le combo qui s'enthousiasmait tout haut sur la scène au moment même où on était en train de la tourner. C'est grâce à cet enthousiasme qu'on a vraiment vécu ce tournage comme une expérience magnifique !"

La Malédiction de la Dame blanche de Michael Chaves, en salle le 17 avril 2019.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier