Warner Bros. Actualités L'Actu Cinéma

Brooklyn Affairs : les confidences du casting

Publié

Brooklyn Affairs : les confidences du casting

Le 4 décembre prochain, Edward Norton présentera au grand public sa deuxième réalisation, Brooklyn Affairs, un polar noir se déroulant dans les années 50. Le réalisateur de 50 ans tiendra également le rôle principal de ce long-métrage très attendu aux côtés d’acteurs renommés comme Bruce Willis et Alec Baldwin. Avant la sortie du film, le casting se confie sur cette adaptation ambitieuse.

Les origines du long-métrage

Brooklyn Affairs est un projet de longue date pour Edward Norton, qui a découvert le roman Les Orphelins de Brooklyn de Jonathan Lethem il y a près de vingt ans. Instantanément captivé par le narrateur de l’histoire et les thèmes abordés par l’auteur, l’acteur et réalisateur s’est très rapidement attelé à l’écriture du film. Il a été extrêmement touché par son personnage principal hors du commun, Lionel Essrog, un détective privé atteint du syndrome de Gilles de la Tourette qui tente de résoudre le meurtre de son mentor. "Jonathan a imaginé un personnage à la fois drôle et poignant, auquel on s'attache instinctivement parce qu'on découvre sa vraie nature. J'ai toujours été attiré par les outsiders et je me suis pris de passion pour Lionel qui est un vrai anti-héros," explique-t-il.

Alec Baldwin et Edward Norton dans Brooklyn Affairs

Pour Edward Norton, il n’a toutefois pas été question d’adapter le roman à la lettre. Le réalisateur souhaitait plonger le personnage de Lionel dans une toute autre époque : le New-York des années 50. Avant de s’éloigner de l’oeuvre de Jonathan Lethem, Norton a toutefois demandé l’autorisation à l’écrivain d’emmener son détective privé dans une autre direction. "Je m'intéresse depuis longtemps à ce qui s'est passé en coulisses à la fin des années 50, à l'époque où le vieux New York s'est transformé en une métropole moderne," raconte-t-il. "C'était un contexte très fort dans lequel inscrire Lionel. Par bonheur, Jonathan est aussi passionné par l'histoire de New York que moi et il a parfaitement compris ce que je souhaitais faire."

Un récit captivant

Pour porter un tel film, Edward Norton avait bien évidemment à cœur de s’entourer d’acteurs exceptionnels pour incarner les personnages complexes de son histoire. D’après Alec Baldwin, qui prête ses traits à l’homme d’affaires Moses Randolph, le casting est à la hauteur du projet. "Avec un scénario aussi intelligent et complexe, il fallait vraiment réunir des acteurs qui s'approprient totalement leurs personnages et c'est ce qu'Edward a su faire," explique-t-il. Pour camper Frank Minna, le mentor de Lionel, le réalisateur n’avait qu’un seul nom à la bouche, Bruce Willis, qui a très rapidement accepté de participer au projet. "Personne d'autre que lui n'aurait pu mieux incarner Frank Minna, qui est la quintessence du détective placide à l'ancienne. [...] C'est fascinant de voir la rapidité avec laquelle Bruce est capable de séduire le spectateur," raconte Norton.

Autour de ces pointures du cinéma, on retrouve également Gugu Mbatha-Raw, Bobby Cannavale, Cherry Jones, Michael Kenneth Williams, Leslie Mann, Ethan Suplee, Dallas Roberts ou encore Willem Dafoe.

Gugu Mbatha-Raw dans le film Brooklyn Affairs

D’après les déclarations des acteurs, la qualité du scénario les a immédiatement convaincus. "C'était spectaculaire, intelligent et émouvant et je voulais absolument participer à l'aventure," se rappelle Bobby Cannavale, qui campe le rôle de Tony Vermonte. Pour Gugu Mbatha-Raw, qui incarne l’avocate Laura Rose, Brooklyn Affairs est à la fois un hommage au film noir et une déclaration d’amour à la ville de New-York. [Edward Norton] aborde dans le même temps des thèmes actuels comme la culture, l'embourgeoisement, la discrimination raciale et l'histoire urbaine de l'Amérique, mais en adoptant le point de vue d'un paria le plus souvent ignoré par la société.”

La double casquette d’Edward Norton

Pour cette deuxième réalisation après la comédie romantique Au nom d’Anna, Edward Norton a une nouvelle fois endossé la double casquette d’acteur et réalisateur (et même scénariste). Ses partenaires à l’écran ont tous été impressionnés par son immense talent et son professionnalisme. "J'ai beaucoup apprécié la manière dont Edward nous a dirigés tout en étant lui-même l'un des nôtres," souligne Willem Dafoe, qui joue un architecte idéaliste prénommé Paul. "Il a su adapter sa direction d'acteur tout en jouant et ce, avec fluidité. Grâce au rythme et à la musicalité du texte, j'ai eu l'impression de former un duo avec lui." L’acteur Bobby Cannavale, ami proche de l’acteur/réalisateur, a également été bluffé par la prestation d’Edward Norton. “Quand on est ami avec un type comme lui, on finit par oublier qu'il est l'un des meilleurs acteurs de sa génération. C'est extraordinaire de se jeter dans l'arène avec lui !" raconte-t-il.

Willem Dafoe et Edward Norton sur le tournage de Brooklyn Affairs

Découvrez la performance acclamée d’Edward Norton dans Brooklyn Affairs, en salles dès le 4 décembre 2019.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier