Warner Bros. Actualités L'Actu Cinéma

La Voie de la Justice : le film poignant émeut le public

Publié

Ce 29 janvier 2020 marque la sortie en salles de La Voie de la Justice. Basé sur une histoire vraie, ce film nécessaire sur la peine de mort et les discriminations a fait vibrer les spectateurs.

L’émotion au rendez-vous

En ce dernier mercredi du mois de janvier 2020, les amateurs de cinéma ont rendez-vous avec une histoire bouleversante : celle de La Voie de la Justice. Réalisé par Destin Daniel Cretton, le film s'inspire du livre de Bryan Stevenson, Et la justice égale pour tous : un avocat dans l'enfer des prisons américaines. Dans cet ouvrage, cet avocat raconte les affaires les plus passionnantes dont il s'est occupé, y compris celle de Walter McMillian à laquelle s'attache le long-métrage. Accusé à tort - et à mort - en 1987 du meurtre d’une jeune fille de 18 ans, cet homme était défendu par Bryan Stevenson donc, qui a du faire face au système hostile et à un racisme manifeste durant son combat. Un film fort, qui n’a pas manqué de susciter une vive émotion auprès du public et de la critique.

La Voie de la Justice, au cinéma le 29 janvier 2020.

Basé sur une histoire aussi bouleversante que véritable, La Voie de la Justice peut aussi compter sur un casting de haute voltige. Le réalisateur a en effet porté son choix sur Michael B. Jordan dans le rôle de l'avocat et sur Jamie Foxx dans celui de l'accusé, pour former un tendem tout en émotion et en justesse. Les deux acteurs donnent aussi la réplique à Brie Larson, qui prête ses traits à l’activiste Eva Ansley. Des comédiens qui, comme l’intrigue, ont fait vibrer les spectateurs. Si Le Parisien souligne que “Malgré un sujet souvent traité, l’œuvre n’en reste pas moins puissante”, La Croix déclare que “l’ensemble dépeint avec brio la systématisation des discriminations raciales aux États-Unis, ainsi que la criminalisation arbitraire des hommes afro-américains.” De son côté, Télérama assure que “La transposition, sobre et classique, ne comporte ni effets de manches ni mélo superflu, mais propose une interprétation convaincante et un solide ­réquisitoire contre la peine de mort.Pour vous faire votre propre avis, le mieux reste encore de se rendre en salles.

La Voie de la Justice, de Destin Daniel Cretton, au cinéma depuis ce 29 janvier.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier