Warner Bros. Actualités L'Actu Cinéma

5 bonnes raisons d’aller voir La Malédiction de la Dame Blanche

Publié

5 bonnes raisons d’aller voir La Malédiction de la Dame Blanche

Sorti dans les salles obscures le 17 avril 2019, La Malédiction de la Dame Blanche est un nouveau film d’horreur qui s’intéresse à un fantôme bien connu des amateurs d’histoires effrayantes. Le premier week-end suivant sa sortie, le long-métrage s’est déjà installé en tête du box-office américain, devant le grand Shazam ! Si vous ne l’avez pas encore vu au cinéma, voici 5 arguments qui vont vous donner envie d’aller frissonner sur votre siège !

1. Pour en apprendre davantage sur la Dame Blanche

Basé sur le mythe éternel de la Dame Blanche, le film de Michael Chaves prend place à Los Angeles dans les années 70. Il narre l’histoire d’Anna, une mère dont les enfants sont pris pour cibles par ce fantôme maléfique. Désemparée, la jeune femme se tourne vers un prêtre qui lui conseille un confrère guérisseur. Ensemble, ils vont tout faire pour combattre le terrible esprit qui raffole des enfants. Le film montre l’une des facettes de la Dame Blanche qui cherche à remplacer la progéniture qu’elle a tuée dans un excès de folie en hantant celle des vivants…

2. Pour frissonner de peur

Linda Cardellini dans La Malédiction de la Dame Blanche

Avec un personnage aussi effrayant que la Dame Blanche au centre de l’histoire, inutile de dire que le film est terrifiant ! En attirant ses victimes à l’aide de ses pleurs, le spectre vicieux sait y faire avec ses proies. Au fil des nuits, la maison d’Anna se transforme en un lieu cauchemardesque sujet à des phénomènes paranormaux : les lumières s’éteignent toutes seules, les portes claquent… Et la Dame Blanche apparaît pour terroriser les enfants ! Gare aux jump scares...

3. Pour son casting remarquable

La Malédiction de la Dame Blanche bénéficie d’un casting cinq étoiles qui nous permet de croire d’autant plus en cette histoire effrayante. Linda Cardellini interprète Anna, la mère des enfants hantés par la Dame Blanche. Tony Amendola campe quant à lui le prêtre qui la dirige vers Rafael Olvera, le guérisseur incarné par Raymond Cruz. Réellement apeurée par la Dame Blanche, l’équipe du film a tout donné pour terrifier les spectateurs… Et le résultat est plus que convaincant !

4. Pour retrouver l’univers Conjuring

Tony Amendola dans La Malédiction de la Dame Blanche

En attendant la sortie d’Annabelle 3 : La Maison du Mal au cinéma le 10 juillet 2019, les amateurs de films d’horreurs pourront se délecter de quelques Easter eggs présents dans La Malédiction de la Dame Blanche et faisant référence à l’univers Conjuring ! Le plus gros d’entre eux : la présence du père Perez, joué par Tony Amendola, qui n’est autre que le prêtre qui venait en aide à Mia et John dans le premier volet d’Annabelle. Ouvrez bien les yeux pour ne pas rater ces références et autres Easter eggs !

5. Pour les impressionnants effets visuels

Le film parvient à effrayer les spectateurs à l’aide d’effets spéciaux surprenants. La Dame Blanche est particulièrement terrifiante grâce à sa tenue blanche, son maquillage et autres trucages. L’équipe du film a révélé avoir mis pas moins de trois heures à transformer Marisol Ramirez, l’actrice qui incarne le monstre, à l’aide d’extensions capillaires, de lentilles et de fausses dents. Le rendu est particulièrement réaliste et les cauchemars sur la Dame Blanche sont garantis…

La Malédiction de la Dame Blanche de Michael Chaves, en salles depuis le 17 avril 2019.

Attention

 
 
Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×

Produit ajouté au panier