Warner Bros. Actualités

5 bonnes raisons d’aller voir La Nonne

Publié

5 bonnes raisons d’aller voir La Nonne

Au cinéma depuis le 19 septembre 2018, La Nonne est le nouveau film d’horreur évènement. Ce spin-off de Conjuring se passe dans une terrifiante abbaye en Roumanie. Si vous ne l’avez pas encore vu, ces 5 arguments vont vous convaincre d’aller frissonner de peur !

1. Pour retrouver l’univers Conjuring

Chronologiquement, La Nonne est le premier film de la saga Conjuring. Ensuite, viennent Annabelle 2 et Annabelle, puis les deux Conjuring. Ce nouveau volet se passe en Roumanie, dans un cloître sujet à des évènements paranormaux très inquiétants. Père Burke et sœur Irene sont envoyés pour enquêter mais très vite les choses tournent au cauchemar. Ils ne tardent pas à découvrir qu’un démon qui prend l’apparence d’une nonne hante l’abbaye. Et ce terrible esprit n’est autre que la religieuse déjà apparue dans Conjuring 2 !

2. Pour connaître les origines de Valak

Ce spin-off est donc centré sur ce personnage démoniaque terrifiant. Les amateurs de la saga pourront ainsi en apprendre plus sur Valak, l’esprit qui prend l’apparence d’une bonne sœur. La Nonne est essentiel pour comprendre comment le démon est sorti de l’enfer, mais aussi pour apprendre à le combattre notamment grâce au père Burke qui a une grande expérience en matière de démons et d’exorcisme… Attention : frissons garantis !

Valak, le démon de La Nonne

3. Pour le duo d’acteurs de talent

Deux comédiens de taille incarnent père Burke et sœur Irene. Tout d’abord, Demián Bichir campe le rôle du religieux meneur de l’expédition. Malgré son expérience dans l’univers du paranormal, il n’est pas au bout de ses surprises ! Demián Bichir est essentiellement connu pour avoir campé Fidel Castro dans le biopic de Steven Soderbergh consacré à Che Guevara et pour avoir joué dans le western de Quentin Tarantino Les Huit Salopards. À ses côtés, Taïssa Farmiga, la petite sœur de Vera, interprète la douce sœur Irene. L’actrice a l’habitude du genre horrifique, puisqu’elle a déjà joué dans 4 saisons d'American Horror Story.

4. Pour frissonner de peur

Amateurs de films d’horreur, La Nonne est fait pour vous ! Le long-métrage ne manque pas de jump scares et autres effets terrifiants pour faire sursauter les spectateurs dans leur siège. Tout le long de leur enquête, père Burke et sœur Irene visitent des lieux morbides, comme le cimetière de l’abbaye. Les deux religieux enchaînent les frayeurs : Valak est prêt à tout pour les terroriser et le démon n’est pas à une victime près...

Taïssa Farmiga et Valak dans La Nonne

5. Pour en prendre plein la vue

Visuellement, La Nonne a tout pour effrayer les spectateurs. Les lieux de tournage créés en Roumanie font froid dans le dos. De l’extérieur de l’abbaye jusqu’au sous-sol, tout est flippant ! Côté effets spéciaux, certaines scènes sont très réalistes, notamment celle de la confrontation avec Valak. Le démon est d’ailleurs particulièrement effrayant, même si l’équipe du film a révélé n’avoir eu recours qu’à des prothèses et de longues heures de maquillage pour lui donner cette apparence. Enfin, les amateurs d’effets visuels pourront se délecter du film en projection à 270° en ScreenX, ou bien en séances 4DX dans les salles équipées… De quoi avoir une sacrée frousse !

La Nonne de Corin Hardy, avec Taïssa Farmiga, Demián Bichir et Jonas Bloquet, en salles depuis le 19 septembre 2018.

Attention

 
 
 
Produit ajouté au panier